44- Outgames: Où sont les promoteurs?

Le slogan des Outgames de Montréal jusquʼà la tenue des jeux était “On joue pour vrai”… Depuis la fin des jeux, il serait plus exact de dire “On vous a joué pour vrai”! Car le plus vaste scandale socio-économique de lʼhistoire gaie vient de trouver son dénouement le plus craint. Non seulement il nʼy avait personne, mais voilà que la société publique comme privée doit maintenant faire les frais dʼun scandale qui aurait pu être évité si les acteurs nʼavaient pas eu intérêt à édulcorer la “patante”.
Aujourdʼhui, ces acteurs pourtant très volubiles avant et pendant les jeux, sont invisibles et ne savent plus comment expliquer la débandade de 5.3 millions de déficit sur les jeux.
De nombreuses personnalités publiques endossaient les Outgames depuis 2002 et en faisaient une promotion active sachant que quelque chose nʼallait pas. On a laissé croire au monde que Montréal avait la recette miracle du succès des jeux en déclarant partout que la Fédération des Jeux Gais avait eu tort de leur enlever lʼorganisation. On a laissé la communauté économique gaie dépenser avec le faux espoir que ces investissements allaient être rentables. Qui a floué qui?
Le Point a posé ces questions à Réal Ménard, député-promoteur et participant aux Outgames, à André Boulerice, ex-député-démissionnaire-promoteur de lʼévénement, à Benoît Labonté qui a augmenté les taxes de lʼarrondissement Ville-Marie pour investir dans les Outgames, à Pascal Lépine, président de la Chambre de Commerce Gaie qui a demandé à ses membres de sʼinvestir au maximum pour ce fiasco et enfin à Robert Vézina, président du BBCM qui a fait la promotion des Outgames en organisant quelques événements très rentables en marge de ces jeux mais qui déclare depuis quʼil “sentait la soupe chaude et quʼil sʼest retiré”, ce qui est honteusement faux. 3 semaines plus tard, nous attendons toujours les réponses de nos fiers leaders…
2- Est-ce que vous avez des contacts actuellement avec Madame Louise Roy et savez-vous comment la rejoindre? Aviez-vous connaissance du dossier criminel antérieur en matière de fraude dʼun membre haut placé du C.A.?
3- Les Outgames ont mauvaise presse actuellement avec ce trou anticipé, est-ce que vous aviez prévu ce trou et avez-vous effectué des vérifications sporadiques au fil des années pour vous assurer que les subventions soient bien utilisées?
4- Quʼest-ce qui a raté selon vous? Est-ce que vous croyez encore que la communauté gaie bénéficie dʼune image positive suite à la découverte de ce trou?
Le Point a tenté dʼobtenir les commentaires de ces promoteurs et malgré nos efforts, rien à faire, ces personnages qui vivent ou vivaient de notre argent et de nos deniers considèrent quʼils ne nous doivent rien, même pas une explication.
Le Point a voulu savoir quelles étaient les réponses de nos leaders gais sur des questions très précises comme:
1- Vous avez fait la promotion des Outgames de Montréal 2006 pendant plusieurs années et vous avez engagé des sommes dʼargent dans cette affaire, compte tenu de lʼactualité et du trou anticipé de 5.3 millions, est-ce que vous avez une solution à proposer pour que les petits fournisseurs soient remboursés?