La poubelle à Réal Ménard

Je revenais vers chez moi en ce dimanche après-midi, profitant du peu de circulation automobile pour me promener dans les rues de Montréal Est et j’ai pu voir, ayant le temps de regarder à gauche et à droite, que j’étais complètement encerclé de déchets, qu’il y avait des sacs à ordures partout, des matelas et des déchets volumineux devant presque toutes les maisons… Un vrai dépotoir à ciel ouvert.

Je me suis demandé pourquoi est-ce que la différence dans l’entretien municipal était si élevée entre les différents arrondissements et songeant à tout cela, j’ai réalisé que je me trouvais au coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, le comté fédéral de Réal Ménard et l’arrondissement dans lequel il se présente comme maire aux élections de novembre 2009.

Quelle honte, avoir été député pendant près de 20 ans pour le même comté et n’avoir à offrir que des déchets à ses électeurs pour virer au municipal. Son comté est le plus mal en point du Canada. Le plus haut taux de chômage, le plus pauvre du Canada, le moins éduqué au Canada et tous ces ingrédients réunis donnent un Réal Ménard comme député. Est-ce à dire qu’il faut être pauvre, ne pas savoir lire, être drogué à temps plein et mener une vie de cochon pour avoir le goût de voter pour Réal Ménard? La conclusion saute aux yeux…

Si il avait élu par erreur, on pourrait dire qu’ils ont fait l’erreur une fois mais ce n’est pas le cas, 5 mandats, en ligne, consécutifs, si c’est pas ça être le Roi des poubelles, c’est une consécration.

Il y a des alternatives chers résidants d’Hochelaga-Maisonneuve. Vous n’êtes pas obligés de voter pour le premier sac à poubelle que vous voyez sur la rue, c’est sécurisant oui de voter pour ce que l’on connaît mais à part les sacs pleins, il y a certainement des intellectuels, des gens brillants et capables qui habitent votre comté qui pourraient très bien vous représenter non pas sous votre plus mauvais jour, mais sous votre réalité, avec un peu de respect… Vous ne savez pas comment les reconnaître? Laissez-moi vous aider… Un universitaire qui est prof, un chef d’entreprise d’une entreprise rentable et florissante dans le quartier, un auteur ou un écrivain qui a de solides convictions. Ne me dites pas qu’Hochelaga n’habrite aucun intellectuel ou businessman? Ne me dites pas qu’Hochelaga est une vaste piquerie comme le laisse croire votre député fédéral Réal Ménard?

Réal Ménard c’est du passé, il a fait ses preuves et ce sont des preuves qui ne doivent pas être tolérées. NE VOTEZ PAS POUR RÉAL MÉNARD, tiens, en le disant comme ça vous saurez peut-être qu’il se passe quelque chose avec lui. Votre arrondissement et votre comté sont une honte, un scandale, une risée publique pour le reste de la région métropolitaine, grâce à vous qui votez pour lui. Mais, après tout, lui qui répète que vous êtes analphabètes, saurez-vous au moins lire ce texte?