52- Un pédophile envoie par erreur des photos au Point

Le représentant d’un jeune chanteur de 16 ans, qui souhai- tait obtenir une entrevue dans la Revue Le Point, envoie par erreur des photos érotiques de son jeune protégé par e-mail à la rédaction. Celui qui se pré- sentait comme agent d’artistes de la région de Montréal pré- tendait représenter un jeune talent exceptionnel d’origine africaine et affirmait que les chansons de son jeune protégé étaient diffusées par certaines radios africaines et qu’il occu- pait la tête du palmarès.
Or, après avoir écouté quatre chansons reçues par courriel, il était clair que ce jeune chanteur n’avait aucun talent, qu’il ne chantait pas juste et, qu’en plus, après vérification auprès de nos collègues de la radio africaine en question, il n’avait jamais été diffusé justement parce que le produit n’était pas bon.
Or, au cours des échanges avec le prétendu agent d’ar- tistes, Le Point lui a demandé de lui faire parvenir des pho- tos professionnelles du jeune en question, comme nous ne savions pas encore si nous al- lions le présenter aux lecteurs. Quelle ne fut pas notre surprise de recevoir, probablement par erreur, une série de 60 photos dont certaines très érotiques, en sous-vêtements et dans des positions qui ne laissaient aucun doute sur ce qui se pas- sait lors de la prise de photos!
Comme il s’agissait ici de pho- tos d’un mineur diffusées sur Internet, le Service de Police de Montréal a immédiatement été contacté et fera enquête afin de déterminer si le jeune en question a besoin de pro- tection.