54- Harcèlement psychologique : symptômes

Le harcèlement psychologique a été reconnu par le gouvernement du Québec comme une source grave de problèmes qui peut engendrer des conséquences tout aussi graves sur la san- té physique et psychologique des personnes qui en font l’objet.
Pour la CSN, “Le harcèlement psychologique est une conception hybride de la violence psycho- logique et du harcèlement puisqu’il ne s’agit pas d’un motif, mais bien d’une manière d’exercer des pressions sur d’autres personnes” alors que pour la commission des normes du travail du Québec, “Le harcèlement psychologique est une conduite vexatoire qui se manifeste par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes qui réunit ces quatre critères : ils sont répétés, ils sont hostiles ou non désirés, ils portent atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique et ils entraî- nent un milieu de travail néfaste”. Les symptômes sont d’abord très proches du stress, avec ce que les médecins appellent des troubles fonctionnels : fatigue, nervosité, troubles du sommeil, migraines,
troubles digestifs. Si le harcèlement se poursuit dans le temps ou s’il se renforce, un état dépressif majeur peut s’installer. Après plusieurs mois de
harcèlement moral, les symptômes de stress, indifférents au début de l’agression, se transforment en un trouble psychique manifeste. Toutes les victimes subissent une déstabilisation durable.