54- Scandale gai à American Idol?

Un finaliste du top 12 d’American Idol serait un stripper. La question soulevée par la découverte de photos un peu chaudes suscite surtout des questions additionnelles sur son orientation sexuelle.
Il est superbe, il a un corps qui fait craquer toutes les petites ados qui sont fans d’American Idol et de nombreux hommes gais, il a une voix solide et tout semble indiquer qu’il ira très loin dans les finales de la célèbre émission américaine qui comporte des records d’assistance avec environ 37 millions de téléspectateurs chaque soir de diffusion. Tout allait bon train pour la future star jusqu’à ce qu’un patron de bar gay du sud des États-Unis ne décide d’utiliser la popularité de David Hernandez pour se faire un coup de pub.
Les gais, c’est connu, sont capables des pires bitcheries et l’ex-patron du jeune chanteur l’a démontré cette se- maine en diffusant publiquement des photos de son ex-employé, torse nu, en train de travailler dans son bar gai. Est-ce qu’il s’est posé un seul instant des questions quant aux conséquences que pourraient avoir la sortie de ces photos alors que son ex-employé, un excellent employé d’ailleurs d’après ce patron, est maintenant passé à autre chose et travaillait à l’époque pour vivre et payer ses études?
En entrevue, cet ex-patron que nous ne nommerons pas de peur de lui faire trop de pub, a pensé qu’il serait sympathique de diffuser des photos de son ex-employé en train de servir des clients, de faire la caisse, de danser aux tables pour des clients masculins. Tout de suite, on aura titré dans la presse “Un finaliste d’Ameri- can Idol Danseur nu gay!”. Or, il s’agit ici d’une terrible méprise pour ce jeune homme qui ne travaillait dans un établissement gai que pour gagner sa vie, comme 90 % des danseurs nus des bars gais montréalais qui sont hétérosexuels et qui ne font que travailler pour des gais. Ce faisant, ces professionnels de l’érotisme gai dé- montrent une ouverture d’esprit envers les établissements gais qui fait exemple. En associant immédiatement le travail professionnel de David Hernandez à son orientation sexuelle, les médias tombaient dans le panneau des
idées préconçues qui associent le travail dans un bar gai à l’orientation sexuelle individuelle.
Pourquoi être gai devrait être un scandale? Il est clair que David Hernandez n’a pas apprécié le comportement de son ex-patron mais les produc- teurs d’American Idol le sou- tiennent, affirmant que tout le monde a le droit de gagner sa vie en travaillant à l’abri de la discrimination contre les gais. Il est probable que des poursuites judiciaires seront intentées en violation de la vie privée contre le gérant du bar gai à l’origine de cette fuite. La publication de photos personnelles dans le but de nuire est interdite aux États- Unis. Le 12 mars, David était expulsé de la compétition!