68- La fable du bon gay et du mauvais homo

Ce texte de M. Patrick Besson est publié avec l’aimable autorisation de l’auteur et de la Revue Le Point (France). Nous remercions chaleureusement Madame Anne Suffert pour son aide et sa précieuse collaboration à la préparation de cette publication.

Patrick Besson est un écrivain  et journaliste français. Il contribue aux magazines Le Point et VSD et il est l’auteur de plus de 70 ouvrages littéraires.

Maître bon gay sur un Marais perché Tenait dans son bec Technikart ; Mauvais homo vint à passer, Lisant le guide Spartacus des saunas et des bars. Musclé et moustachu, fort de son récent pacs, Maître bon gay jeta un regard de mépris Sur l’homo malingre errant devant les facs Pour trouver complices à vil prix.

Songeant à l’adoption d’un petit Philippin Qu’il allait sous peu réaliser avec son concubin, Maître bon gay ne pouvait que déplorer Le farouche célibat où mauvais homo s’entêtait.

L’accueil aimable fait à l’homosexualité Dans les milieux dirigeants de la société Méritait qu’on ne ménage pas ses efforts pour s’intégrer, Pensait maître bon gay avec positivité. Traqué dans les gares et sur les trottoirs, Piégé sur Internet et pourchassé à la télé, Mauvais homo passait de sombres soirées. Il se reprochait de ne pas avoir écouté le bon gay Quand l’autre lui conseillait de mettre
fin A sa vie de débauche avec loubards et tapins Et de trouver un homme de son niveau social et de son âge Pour fonder avec lui un couple de vertu et de dévouement A qui on permettrait bientôt le mariage, Surtout si Bertrand Delanoë devenait président.

Par des sentiers obscurs chemine le mauvais homo Tandis que le bon gay avance dans la lumière Des plateaux de télévision et des studios de radio, Portant la bonne parole qui tue son ancien frère. Après être devenu monsieur Tout-le-Monde, Il revendique son droit à la différence, Alors que dans les foyers e France Le mauvais homo est appelé immonde. La morale qu’il faut tirer de cette évolution Est que l’ordre triomphe toujours de la sédition. Cette leçon vaut bien un fromage sans croûte A manger sur pain Poilâne dans un café prout-prout.

Ce délicieux chef-d’oeuvre du journaliste Patrick Besson vous est offert avec son aimable autorisation et l’autorisation du Magazine Le Point (France) et avec les remerciements de l’équipe de Gay Globe Magazine.

LISEZ
GAY GLOBE MAGAZINE
SUR LE WEB
VERSION INTÉGRALE
www.gayglobe.us
www.gglobetv.com
www.le-national.com