Achetez votre maison par satellite!

SAN FRANCISCO (Etats-Unis), 8 fév 2006 (AFP) – – Une so-
ciété américaine a annoncé mercredi avoir lancé un site internet
donnant gratuitement et en temps réel une évaluation des prix de
lʼimmobilier. Le site permet dʼavoir accès, en cliquant sur la vue
par satellite dʼune maison sur le modèle du populaire programme
«Google Earth», à lʼestimation de son prix, aux données sur la taxe
dʼhabitation, à lʼannée de construction, son nombre de pièces et sa
surface habitable, au mètre carré près.
Ce site, «Zillow.com», pourrait modifier les termes du marché de
lʼimmobilier aux Etats-Unis en permettant aux particuliers de mieux
maîtriser les données de la transaction, espèrent ses fondateurs.
Plus de 300.000 pages de ce site ont été vues entre son lancement mer-
credi à minuit et sept heures du matin, a indiqué un des responsables
financiers du projet, Spencer Rascoff. «Nous avons été très occupés
ce matin, mais on dirait que nous sommes désormais visibles au grand
jour», sʼest félicité pour sa part un des promoteurs du site, Bill Nord-
wall, sur le bloc-notes de lʼentreprise
Zillow, dont le siège est à Seattle (nord-ouest), bénéficie dʼun inves-
tissement initial de 32 millions de dollars, apportés par son PDG Rich
Barton, déjà à lʼorigine du site de voyages Expedia.
«Jusquʼà présent, il était difficile de déterminer la valeur dʼune maison,
que ce soit la vôtre ou que vous souhaitiez en faire lʼacquisition», a
indiqué M. Barton dans un communiqué. «Nous pensons que vous
ne devez pas être diplômé en informatique ou posséder une licence
dʼagent immobilier pour connaître la valeur dʼune habitation», a-t-il
ajouté. Le site, qui espère atteindre lʼéquilibre grâce à la publicité, se
flatte de posséder les données sur 60 millions de maisons dans sa base
de données.
Le marché immobilier continue de bien se porter dans la grande
région de Montréal.
En janvier, 3169 ventes ont été enregistrées sur le système S.I.A./MLS,
a indiqué la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), jeudi.
Il sʼagit dʼune augmentation de 8 pour cent par rapport à janvier 2005,
alors que 2936 propriétés résidentielles avaient changé de mains. Le
volume des ventes de janvier 2006 sʼest élevé à 649 millions $, en pro- gression de 17 pour cent par rapport aux 554 millions $ de janvier 2005.