ALERTE: Les poppers ne sont pas autorisés et peuvent présenter de graves risques pour la santé

Gouvernement du Canada

Santé Canada lance un avis sur l’existence de produits de santé non homologués qui présenteraient de graves risques pour la santé. Le tableau est mis à jour quand Santé Canada découvre des produits de santé non homologués, vendus soit pour améliorer la performance sexuelle, perdre du poids, aider à l’entraînement, comme « poppers », ou pour éclaircir la peau ou pour traiter des problèmes cutanés (p. ex., l’eczéma, le psoriasis). Les étiquettes de ces produits indiquent qu’ils contiennent des ingrédients dangereux, ou des ingrédients dangereux ont été détectés dans ces produits. Des liens vers des tableaux précédents de produits visés sont affichés ci-dessous.

Les nitrites d’alkyle, comme le nitrite d’amyle, le nitrite de butyle et le nitrite d’isobutyle (aussi appelé isobutanol) sont des médicaments d’ordonnance et doivent être pris uniquement sous la supervision d’un professionnel de la santé. Les produits contenant des nitrites d’alkyle peuvent entraîner des risques graves, voire la mort, selon la quantité utilisée, la fréquence et la durée d’utilisation, l’état de santé de la personne et les autres médicaments qu’elle prend. Puisqu’il est difficile de connaître la quantité inhalée, l’utilisation de ces produits peut mener à une surdose accidentelle. Avaler ces produits peut entraîner de graves complications médicales et s’avérer mortel. Les personnes qui ont certains problèmes de santé (récent traumatisme crânien, saignements dans la tête, glaucome ou maladie du cŒur) et celles qui prennent certains médicaments (plus particulièrement des médicaments contre la dysfonction érectile, des médicaments contre l’hypertension artérielle, certains médicaments contre les migraines et de fortes doses d’aspirine) ou des drogues illicites sont particulièrement à risque.

Les produits de santé non homologués n’ont pas été approuvés par Santé Canada, ce qui veut dire que leur innocuité, leur efficacité et leur qualité n’ont pas été évaluées. Ces produits peuvent poser de nombreux risques pour la santé, notamment :

  • Ils peuvent contenir des ingrédients qui ne figurent pas sur l’étiquette. Pensons à des ingrédients comme des médicaments d’ordonnance, sans doute à des doses dépassant les quantités maximales recommandées. Les médicaments d’ordonnance ne doivent être pris que sous la supervision d’un professionnel de la santé parce qu’ils peuvent causer des effets secondaires graves. Si un consommateur prend un produit dont il ignore la composition exacte, il peut augmenter son risque d’allergies dangereuses et d’interactions avec des aliments et d’autres médicaments.
  • L’étiquette peut indiquer la présence d’un ingrédient dangereux ou d’une combinaison d’ingrédients.Par exemple, l’étiquette pourrait indiquer que le produit contient un médicament qui ne devrait être offert que sur ordonnance d’un professionnel de la santé ou qu’il contient une combinaison d’ingrédients non permise par Santé Canada en raison de graves risques pour la santé.

Santé Canada maintient cette page pour permettre aux gens de reconnaître facilement des produits qu’ils pourraient s’être procurés et de prendre les mesures appropriées. On vous invite à y revenir régulièrement pour obtenir des renseignements à jour. Les avis portant sur des problèmes de sécurité liés à d’autres types de produits sont accessibles à partir de la base de données sur les rappels et les avis de sécurité.

Ce que vous devriez faire

  • Cessez d’utiliser les produits mentionnés tableau. Consultez votre professionnel de la santé si vous avez utilisé ces produits et que vous avez des préoccupations relatives à votre santé ou pour obtenir des conseils sur les produits de santé qui vous conviennent le mieux, à vous et à votre famille.
  • Lisez l’étiquette des produits de santé pour vérifier si Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits homologués ont un code d’identification numérique de huit chiffres, soit un numéro d’identification du médicament (DIN), un numéro de médicament homéopathique (DIN-HM) ou un numéro de produit naturel (NPN). Vous pouvez aussi vérifier si la vente des produits a été autorisée en effectuant une recherche dans la Base de données sur les produits pharmaceutiques et dans la Base de données des produits de santé naturels homologués.
  • Signalez à Santé Canada tout effet indésirable lié à un produit de santé ou toute plainte concernant un de ces produits.

Ce que les entreprises doivent savoir

  • La vente de produits de santé non homologués au Canada est illégale.
  • Lorsqu’il trouve des produits non homologués qui pourraient présenter de graves risques pour la santé, Santé Canada prend les mesures qui s’imposent pour en empêcher toute distribution ultérieure et pour informer les Canadiens. Ces mesures incluent notamment de travailler avec l’Agence des services frontaliers du Canada pour prévenir toute autre importation de produits non homologués.