Caisse pop de Québec

La Caisse populaire Desjardins de Québec, partenaire des artistes et de
la communauté gaie de Québec.
Légende de la photo : Yves Gauthier, dʼAlternʼart, Isabelle Lalonde,
de la Caisse populaire Desjardins de Québec et Sylvain Bourgeault,
du Drague.
Les dirigeants, la direction et le personnel de la Caisse populaire Desjardins
de Québec ont bien une chose en commun : leur ouverture sur leur milieu.
Très impliquée avec les artistes et les organismes communautaires des
quartiers de Saint-Jean-Baptiste, du Vieux-Québec et du Petit-Champlain,
la Caisse est également ouverte et sans préjugé face aux communautés
multiculturelles et surtout, à lʼégard de la communauté altersexuelle.
Leurs engagements le prouvent bien, puisque la Caisse populaire Desjardins
de Québec est le partenaire majeur du festival dʼart gai dʼAlternʼart et de
la Fête Arc-en-ciel. En 2005, 10 000 $ ont été versés pour la tenue de ces
deux événements.
Isabelle Lalonde, conseillère en communication à la Caisse populaire
Desjardins de Québec, est membre du comité organisateur de la Fête Arc-
en-ciel. Cet événement majeur pour créer des liens avec la collectivité se
déroulera les 3 et 4 septembre prochain dans le Faubourg Saint-Jean-Baptiste. La Caisse est aussi très impliquée avec les artistes de son milieu : lʼInstitut
Canadien de Québec, plusieurs compagnies de théâtre, le Faubourg en
vitrine, le Festival Off et le festival des céramistes Caracʼterre sont au
nombre des organismes qui profitent de son appui.
La Caisse a dʼailleurs reçu cette année le Prix dʼexcellence des arts et de
la culture – catégorie Arts et affaires pour son partenariat de trois ans avec
lʼinstitut Canadien de Québec et la Galerie du faubourg.
Avec un actif de 243 millions de dollars, la Caisse populaire Desjardins
de Québec est un acteur actif du développement de la Capitale nationale.
Elle offre  des produits et services à plus de 14 500 membres et supporte
près de 150 organismes culturels et communautaires. En 2005, elle a versé
350 000$ au fonds dʼaide au développement du milieu et 1 000 000 $ en
ristournes individuelles.
Le Point a souhaité aussi rendre hommage à cet
important partenaire de la communauté gaie de
Québec puisque nous sommes les témoins privilégiés
des retombées de ce partenariat, le succès du festival
AlternʼArt en est un exemple frappant.