Ces GRANDS homos du passé: PINDARE

Image

Chad G. Peters

Pindare, l’un des poètes lyriques les plus éminents de la Grèce antique, est surtout connu pour ses odes triomphales qui ont célébré les exploits des athlètes, des héros et des personnalités politiques de son époque. Né vers 518 av. J.-C. à Cynoscephales, en Béotie, Pindare a vécu à une époque où les normes sociales et les perceptions de la sexualité étaient très différentes de celles d’aujourd’hui. 

Bien que nous ne puissions pas confirmer avec certitude son homosexualité, des allusions à ses relations avec de jeunes hommes se trouvent dans certaines de ses œuvres.

Pindare a écrit des poèmes d’amour à l’égard de jeunes hommes, ce qui était une tradition courante dans la poésie lyrique grecque. Ces poèmes, appelés « éloges », étaient souvent adressés à de jeunes athlètes qu’il avait rencontrés lors des Jeux olympiques et d’autres compétitions sportives. Pindare faisait l’éloge de la beauté physique et de la vertu morale de ces jeunes hommes, tout en exprimant un fort lien émotionnel.

Parmi les exemples les plus connus figurent les éloges dédiés à Théagène d’Étatira et à Midas de l’île d’Acragas. Ces poèmes étaient empreints d’une admiration et d’une affection profondes pour ces jeunes athlètes. Pindare a également loué leur excellence sportive et les a comparés à des dieux et à des héros mythologiques.

Cependant, il est important de noter que les relations entre hommes dans l’Antiquité grecque étaient souvent considérées comme des modèles d’amitié et d’enseignement plutôt que strictement comme des relations romantiques ou sexuelles. Les jeunes hommes, appelés « éromènes », étaient généralement initiés à la vie adulte par des hommes plus âgés, appelés « érastes ». Ces relations avaient souvent un caractère éducatif, spirituel et social.

La poésie de Pindare a ainsi immortalisé ces relations éromènes-érastes en les présentant comme un idéal de beauté, de vertu et de perfection. Il est difficile de savoir dans quelle mesure ces relations étaient vécues de manière physique ou si elles demeuraient principalement émotion-nelles et spirituelles.

Pindare était également lié aux traditions religieuses de la Grèce antique. Ses odes célébraient souvent les dieux et les héros de la mythologie grecque, et il était réputé pour ses performances lors de cérémonies religieuses. Sa poésie était considérée comme sacrée et avait une place importante dans la société grecque.

En résumé, Pindare, poète lyrique de renom de la Grèce antique, a écrit des éloges à des jeunes hommes, évoquant des relations qui pourraient être interprétées comme homosexuelles selon les normes culturelles de l’époque. 

Cependant, il est important de prendre en compte les nuances culturelles de l’Antiquité grecque et de ne pas projeter des conceptions modernes de l’homosexualité sur ces relations. Sa poésie continue d’être étudiée et admirée pour sa beauté littéraire et son témoignage de la vie sociale et culturelle de son époque.