Chicago 2006: un média officiel au Québec

Les jeux gais, en 2006, se feront à Chicago, tout le monde le sait. Une

certaine confusion règne toutefois dans le monde gai quand à la place de

Montréal et ce, depuis le schisme de 2003.

Il faut bien comprendre que la position de la revue Le Point n’est pas

nouvelle puisqu’à l’origine, lorsque le Comité organisateur de Montréal

2006 a obtenu l’appui de la revue et du site Internet le-national.com, il

s’agissait d’organiser des jeux dans l’optique et la vision de la Fédération

des Jeux Gais, celle-là même à l’origine des jeux antérieurs en Australie

et en Europe. L’Éditeur du Point, alors responsable du site de nouvelles

le-national.com ayant été approché par le co-président du Comité organi-

sateur, Monsieur Robert Vézina (Président du BBCM).

Dans la brochure présentée à Johanesbourg par les représentants de Mon-

tréal, juste avant l’annonce de l’octroi des jeux à Montréal, Roger-Luc

Chayer avait clairement indiqué qu’il couvrirait l’événement en mettant

les ressources de son média au service des jeux.

Or, depuis, Montréal 2006 annulait son adhésion à la Fédération des Jeux

Gais et y allait de l’organisation, seule, de jeux homosexuels sous le nom

de Rendez-Vous Montréal 2006. Cette décision ayant été prise sans con-

sultation auprès du National, de la revue le Point ou de plusieurs autres

partenaires ou endosseurs, il s’agissait pour nous de déterminer si nous

souhaitions adhérer au nouveau concept proposé par l’équipe de Montréal

ou rester simplement fidèles à l’idée d’origine et couvrir les jeux gais, peu

importe où ils se trouvent.

Loin de nous l’idée de vouloir porter un jugement comparatif entre

Montréal et Chicago. Le Point est une revue québécoise basée à Mon-

tréal d’accord mais Le Point est aussi une publication nord-américaine à

l’esprit ouvert sur ce qui se fait ailleurs, Chicago a aussi sa place dans nos

pages. Un élément a toutefois contribué à nous guider définitivement vers

Chicago, outre le fait que nous souhaitions rester fidèles aux principes de

la Fédération Internationale des jeux Gais de toute façon, et il s’agit de

l’attitude des responsables de Montréal 2006 qui, depuis le schisme de

2003, n’ont pas une seule fois contacté Le Point pour nous demander notre

opinion ou simplement nous demander de les suivre. Pourquoi?

Sais pas! Personne à Montréal 2006 n’a manifesté à la Rédaction du Point une

seule demande, un seul désir ou ne nous a simplement invité à participer aux

jeux de Montréal. Voilà un geste qui est certainement lourd de conséquences

quand on ignore un média gai basé dans une ville qui organise des jeux gais.

Heureusement, il y a d’autres médias gais à Montréal pour couvrir cet événe-

ment local, Le Point restera fidèle à son idée d’origine et couvrira, pour les

lecteurs du Québec, les plus imposants jeux gais mondiaux jamais organisés.

Le Québec bien représenté pour

Chicago 2006!

Par Le Point

De nombreux athlètes québécois participeront aux jeux gais de Chicago

2006 et feront certainement honneur à la nation. Non seulement le Québec

y sera bien représenté, les gais québécois pourront se fier sur un média

neutre et indépendant pour couvrir l’événement gai sportif et culturel de

l’année 2006.

Comme Le Point a été sélectionné par le Comité organisateur des jeux

de Chicago comme média officiel pour le Québec, quoi de plus normal

que de commanditer l’événement. Les lecteurs pourront donc désormais

compter sur Le Point pour tout savoir non seulement sur l’organisation des

jeux de Chicago 2006 mais aussi sur les ressources à leur disposition lors

de leur voyage. C’est sous forme d’informations bilingues que Le Point

commanditera les jeux de Chicago 2006 et c’est avec grande fierté que

nous le ferons.

Un honneur en retour!

Une autre nouvelle attendait l’équipe du Point au retour des vacances des

fêtes. Non seulement nous allions devenir un média officiel pour les jeux

gais, nous étions aussi invités à effectuer la remise des médailles aux fina-

les de Badminton et ce, au nom des lecteurs du Point.

Voilà un honneur qui tombait bien puisque l’Éditeur du Point, a longtemps

été membre de la ligue gaie montréalaise de badminton les Geais Bleus et

qu’il s’est bien débrouillé puisqu’il remportait une médaille d’argent aux

finales doubles du printemps 1997. Une suite logique donc pour le sportif

devenu éditeur et surtout un grand honneur pour les amateurs de badmin-

ton québécois.

Pour tout savoir sur les jeux gais de Chicago 2006

EN FRANÇAIS

http://www.gaygameschicago.org/

externals/language.php

À gauche, Julien Jacquet, représentant des jeux de Chicago 2006 et fervent

bénévole à Chicago depuis sa participation à Sydney 2002 et à droite, Roger-

Luc Chayer, Éditeur du Point