Chine: Non à l’élection de Mister Gay

La police chinoise empêche l’élection de Mister Gay, la tenue du concours de beauté homo était une première, dans un pays où l’homosexualité est tabou…

Il n’y aura pas de Mister Gay en Chine. La police a empêché la tenue du premier concours de beauté gay du pays. Huit hommes (voir la vidéo des candidats) devaient concourir ce vendredi soir dans une boîte branchée de Pékin.

Le vainqueur devait représenter le pays asiatique à la compétition mondiale Mister Gay, qui se tiendra en Norvège le mois prochain.

La police est arrivée alors que la soirée allait commencer, «sans prévenir», a raconté l’un des organisateurs. «Ils nous ont dit que nous n’avions pas les autorisations nécessaires. Ils craignent peut-être un peu un tel événement. Je suis très déçu mais pas vraiment surpris.»

Depuis quelques mois, les mentalités commençaient à évoluer, dans un pays qui compterait, selon des experts locaux, 20 millions d’hommes homosexuels. Pas plus tard que mercredi, le quotidien officiel China Daily avait publié en «une» la photo d’un «mariage» (ndr: fictif) homosexuel, célébré dans un bar à Chengdu.

Pourtant l’un des candidats à l’élection de Mister Gay, n’a toujours pas parlé de son homosexualité à sa famille. «Beaucoup de gens connaissent mal les homosexuels, et pensent que ce sont des poules mouillées, des gens efféminés. Mais ce n’est pas vrai.»

Bao, étudiant chinois à l’université de Sydney, souligne l’impact qu’ont les petits événements comme ce concours sur les gays en Chine. «Ils semblent inspirés et encouragés par eux.»

Le premier bar gay du pays a néanmoins ouvert le mois dernier. Le but affiché: promouvoir la prévention du sida. Si elles ont permis, pour la première fois, la tenue d’une Gay Pride dans les rues de Shanghai en 2009, certains événements ont été interdits.

En Chine, l’homosexualité a été considérée comme un crime jusqu’en 1997, et comme une maladie mentale jusqu’en 2001. Depuis, les homos peuvent s’afficher sans risquer la prison ou l’hôpital psychiatrique. Mais beaucoup hésitent encore, surtout ceux qui ne vivent pas dans les grandes villes.
Lady Gaga soutient les homosexuels
Par : RTLInfo.be

La chanteuse est très impliquée dans les associations de défenses des droits des homosexuels aux États-Unis.

Lady Gaga a présentée samedi dernier le concert Hands Up for Marriage Equality à Atlantic City. Un concert réclamant la légalisation du mariage Gay dans l’ensemble du pays. La chanteuse utilisera ce gala pour récolter des fonds pour quatre organisations travaillant pour défendre la communauté LGBT. Lady Gaga est très investie dans cette cause. Elle avait d’ailleurs mené la marche pour les droits des homosexuels à Washington DC, en octobre dernier.

La chanteuse confie dans un communiqué: “Je suis honorée de pouvoir continuer à récolter des fonds pour cette cause et ces organisations étonnantes. Des organisations comme celles-là sont quotidiennement en première ligne, que vous soyez LGBT ou hétérosexuel. Chacun d’entre nous devrait avoir des droits civils égaux.”

Un nouveau virus provoquant le SIDA décelé
Par : Interlink Press

Un virus provoquant le SIDA jadis inconnu a été décelé et analysé par des chercheurs de l’Empire céleste, ont annoncé mardi les médias chinois.

Actuellement on estime que le Syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) est provoqué par le virus d’immunodéficience humaine (VIH). Toutefois, les scientifiques chinois assurent que le SIDA peut être provoqué par un autre virus qui n’est pas encore étudié.

“Des milliers de patients atteints du SIDA sont séronégatifs VIH”, témoigne un médecin chinois.

En outre, les médecins indiquent que le risque d’éventuelle mutation du VIH transmis par la salive est plus élevé que dans le cas de sa transmission sexuelle. L’analyse du nouveau virus a été lancée lundi, quant à la date de publication des résultats, elle reste à définir.