David Fortin, 14 ans, ne se cache peut-être pas pour rien…

Si David souhaitait donner signe de vie, voici les ressources à sa disposition, là où on ne le jugera pas.
Revue Le Point – Roger-Luc Chayer (514) 728-6436
Jeunesse J’écoute 1.800.668.6868
Urgence juridique/Accès à un avocat gratuit 24h par jour (514) 842-2244
Urgence Hôpital Ste-Justine (ados) 514.345.4919

David Fortin, 14 ans, en fugue…
On ne nous dit pas tout!

Recherché par les autorités et ses parents suite à ce qui pourrait être une fugue, le jeune David Fortin, 14 ans, n’a pas encore révélé les raisons de sa disparition et de son désir d’être seul mais il est clair qu’on ne nous a pas tout dit.
Pourquoi une telle affirmation? Parce que je suis passé par là, en 1980, lorsque j’avais 16 ans, et si David n’a pas encore donné signe de vie ou simplement envoyé un message rassurant pour ses parents, c’est qu’il y a autre chose qu’on ne nous dit pas et surtout, on semble passer complètement à côté du vrai drame dans cette affaire, c’est-à-dire qu’on semble vouloir rechercher un individu, avant de chercher à comprendre pourquoi il se cache. Est-ce qu’il aurait raison de se cacher?
J’ai quitté la maison à 16 ans, lorsque j’étais au secondaire 4, parce que la situation familiale ne se prêtait plus à ma présence et que cela affectait mes performances scolaires et personnelles. Je me suis caché, longtemps dans les murs mêmes de l’école, les policiers me cherchant. En sécurité, protégé par le directeur, quelques professeurs et une amie de toujours, j’ai survécu sans jamais retourner à la maison. Plus on me cherchait, plus je me cachais. Ceux qui m’offraient le refuge et la sécurité savaient pourquoi je fuyais, les policiers eux, ne se souciant pas des raisons, cherchaient simplement à me mettre le grappin dessus, comme pour fermer un autre dossier sans se casser trop la tête.
Peut-être que si on se souciait un peu plus de savoir pourquoi David a tant besoin de se distancer de ses parents et de ceux qui le connaissent, on arriverait à l’aider plutôt qu’à chercher à le rattraper. David Fortin a réussi à prouver par contre, jusqu’à preuve du contraire, qu’il est capable de se débrouiller seul dans une situation de crise. Il aura réussi à passer le message qu’il souhaitait et ne semble pas trop pressé de se livrer. Peut-être que si nous pouvions l’écouter un peu mieux, il se manifesterait?