En Belgique on refuse aussi le sang des gais

Comme en France et au Québec, la question de l’exclusion des homosexuels du don de sang fait débat en Belgique. Le 9 mars, la ministre de la Santé, a été interpellée à ce sujet. «Nous nous basons sur des données épidémiologiques pour justifier le maintien de ce refus.

Le problème n’est pas de stigmatiser les gais, mais de prendre en compte l’existence de comportements qui pourraient poser problème quant à la sécurité du», a-t-elle ajouté.