Homer se fait de l’argent avec les gais!

SPRINGFIELD Le premier épisode de la série The Simpsons date du

17 décembre 1989. Aux Etats-Unis, leurs apparitions sur la chaîne NBC

attirent régulièrement cinquante millions de téléspectateurs. Chez nous,

Club RTL soutient des pointes de 120.000 spectateurs grâce à ces héros

du comics.

Un tel succès a ses recettes. La principale, c’est qu’occasionnellement

les producteurs lancent une info qui alimente le suspense et, surtout,

entretient les forums de mordus sur Internet. Jusqu’à ce jour, le plus bel

exemple datait de l’an 2000, lorsqu’on annonça la mort imminente d’un

personnage de la série. Les pronostiqueurs de tout poil y sont allés de leurs

supputations. Finalement, dans l’épisode du 13 février de cette année-là,

Maude Flanders, la voisine des Simpsons, apparaissait en ange volant vers

l’au-delà.

Cette fois, c’est de tout autre chose qu’il s’agit. En août dernier, Matt

Groening, le créateur des personnages, disait que l’un d’eux annoncerait

bientôt son coming out, c’est-à-dire son homosexualité. Le bonhomme sa-

vait ce qu’il faisait car, depuis quelques mois, la communauté gay d’Amé-

rique a véritablement adopté la série: depuis qu’en mai dernier, Homer, le

père, a distraitement réservé les vacances de toute sa petite famille dans

une station fréquentée par les gays.

Du coup, les pronostics ont de nouveau envahi les sites Internet. On par-

lait de Moe, de Krusty le Clown, le plus souvent de Smithers qui serait

amoureux du patron de la centrale nucléaire… On a même supposé qu’il

pourrait s’agir d’une femme homosexuelle. On citait Patty dont on sait

qu’elle n’aime pas les hommes.

L’épisode tant attendu est passé sur NBC dimanche soir. Et la solution est

plus subtile que ça: c’est papa Homer qui, certes, n’a pas viré gay, mais s’est

rendu compte de l’argent qu’il pourrait se faire en célébrant des mariages

gay, à condition d’être nommé échevin. Le dire, c’est le faire. Le voilà donc

officiant pour son premier mariage homosexuel, avec ses enfants comme

photographe (Lisa) ou garçon et demoiselle d’honneur (Bart et Maggie).