Info Crime Québec règle un problème de récompenses non versées!

Info Crime Québec gère et fait la promotion d’un programme de renseignement de sécurité et d’information permettant à des citoyens qui sont les témoins d’actes qui peuvent sembler illégaux, de crimes ou qui souhaitent simplement informer les autorités sur des personnes recherchées par mandat de le faire via une seule porte d’entrée et de façon confidentielle.

Info Crime Québec, comme sa section Montréal, offrent aussi des récompenses dans certains dossiers, ces récompenses qui peuvent aller jusqu’à 2000$ sont indiquées dans les avis de recherche, avec le numéro de téléphone d’Info Crime. Or, dans un dossier récent concernant un avis de recherche contre Alain Morrissette, un important fraudeur s’attaquant principalement à la communauté gaie, un certain nombre de renseignements ont été transmis à ICQ et deux de ces renseignements sont à l’origine même de la localisation et de l’arrestation de M. Morrissette.

Les deux personnes, une fois l’arrestation faite et Morrissette derrière les barreaux, se sont informées sur le mode de paiement des récompenses et c’est à leur plus grande surprise qu’ICQ les informait d’une série de conditions pourtant absentes du site Internet ou des conversations téléphoniques entre les transmetteurs d’information et ICQ avant l’arrestation. Suite à un appel téléphonique d’un responsable d’ICQ, Monsieur Jean Morais, il a été découvert que les mécanismes de communication n’étaient pas adéquats de la part d’ICQ qui n’offrait ni adresse de courrier électronique sur son site Internet ni moyen de rejoindre un administrateur afin de sonner l’alarme. Une série d’informations ont été données aux deux appelants qui, selon M. Morais, ne correspondent en rien au mode de fonctionnement que souhaite avoir l’organisme justement face à ses appelants.

“La confiance du public envers un tel organisme est fondamentale et Info Crime Québec en est pleinement conscient”, déclare M. Morais. “Nous souhaitons mettre en place tous les moyens nécessaires requis par notre mandat qui est d’assister les autorités via un centre d’appel qui certifie l’anonymat et en même temps, nous devons honorer à 100% les récompenses offertes surtout si des criminels sont arrêtés grâce aux appelants”, ajoute le responsable d’ICQ qui en a profité pour annoncer aux deux appelants dans le dossier de M. Morrissette qu’ils allaient recevoir une récompense, comme indiqué dans l’avis de recherche.

Cette affaire soulevait de vives préoccupations autant du côté du public que chez Claude Poirier, animateur de l’émission “Le Vrai Négociateur” sur les ondes de TVA qui en a parlé deux fois dans la semaine du 24 juin 2009, allant jusqu’à déclarer sur les ondes que le paiement des récompenses devait être fait.

En date du 7 juillet, M. Morais informait donc officiellement les deux appelants que leur intervention avait été efficace et qu’il se mériteraient chacun une récompense. Info Crime Québec traite tous les dossiers et les appels de manière strictement confidentielle, c’est garanti. Lors d’un appel, exigez un numéro d’appelant qui vous permettra, si requis, de réclamer la récompense si votre information permet de localiser et d’arrêter un criminel ou une personne recherchée par les autorités.