Jean-Luc Romero enfin écarté de la vie publique

Nous vous parlons beaucoup de Jean-Luc Romero ces temps-ci mais l’actualité nous donne de formidables occasions de vous parler de ce fonctionnaire français qui se prend pour un autre, qui a de tristes tendances à la mégalomanie avec des conséquences parfois graves pour ceux qui le croisent ou qui collaborent avec lui, nous en sommes les malheureux témoins.

Dernière nouvelle: Jean-Luc Romero est interdit d’entrée à des états généraux en France pourtant ouverts au public. Le service d’ordre sur place interdisant effectivement à Romero et à ses greffons l’entrée à une réunion portant sur des débats importants de société.

Vlan en pleine gueule pour ce fonctionnaire qui n’a définitivement plus la crédibilité qu’il prétend avoir aux yeux d’un simple service d’ordre et surtout aux yeux de ceux qui doivent subir les prises de position parfois absolument incohérentes d’un homme qui parle beaucoup au nom de tous mais qui ne représente personne.

Est-ce que La France tenterait d’améliorer sa crédibilité sur la scène intérieure ou internationale en écartant un politicien de troisième ordre des débats publics de haut niveau? Nous verrons ce que l’avenir nous dira…