Jean-Luc Romero recommence avec l’homophobie

Il a trouvé le truc du siècle, le politicien français qui fait tant honte à la communauté gaie internationale depuis la fin 2007 pour ses pertes de contrôle et ses positions absolument indéfendables… Dans toutes les situation et face à n’importe quelle situation qui l’oppose à qui que ce soit concernant les enjeux qu’il prétend défendre, il invoque l’homophobie pour se défendre. Aucunement capable de débattre d’un sujet avec des arguments clairs et factuels, il sort la carte de l’homophobie dès qu’il ne sait plus quoi dire. Et pas n’importe quelle homophobie… Celle des autres!

Il a encore une fois réussi à invoquer l’homophobie d’un député français qui lui fait face, ce matin à la radio de RMC, en répétant à au moins 12 reprises que l’homme était homophobe sans ne mentionner une seule fois de commentaire sur l’accusation qui est portée contre Romero justement. Ce dernier est accusé d’avoir contribué à propager un message diffamatoire sur son blogue, encore une fois…

À force de crier au loup, Roméro, qui a été renvoyé définitivement de la Revue Le Point pour des actes similaires impliquant la communauté gaie, mutile la crédibilité des gais de partout car il accuse tous et chacun d’homophobie AU BOM DES GAIS ^rÉtendant être le porte-parole de notre communauté partout où il passe.

1- FAUX, il ne représente que lui-même

2- L’homophobie est un acte grave que l’on ne peut utiliser pour se défendre

3- Romero est lui-même hétérophobe c’est l’évidence

4- Il est en perte totale de contrôle sur lui-même et son jugement est absolument incohérent

Quelle honte… Nous continuerons à suivre les frasques de ce pauvre élu français tant et aussi longtemps qu’il parlera en notre nom collectif.