L’éducation sexuelle en un seul clic!

Le Groupe Gai de l’Université Laval

dénonce un acte homophobe grave!

Par: GGUL

Le vendredi 25 février 2005, le Groupe Gai de l’Université Laval (GGUL)

a reçu plusieurs de ses affiches « Soyons nous-mêmes » arrachées des ba-

billards du campus avec des propos homophobes et des menaces de mort,

rédigées en anglais et en français, écrites à l’arrière. À la suite de cet acte

inacceptable, le GGUL a décidé de porter plainte au Service de Sécurité et

de Prévention de l’Université Laval (SSP) et compte bien le faire aussi à la

Police de Québec.

« Depuis de nombreuses années, nous faisons face à du vandalisme et à

des actes homophobes. Nos affiches se font arracher, notre murale dans les

sous-terrains a été vandalisée et nous avons reçu des appels et des courriels

homophobes. Ces actes ont toujours fait l’objet de plaintes au SSP, sauf pour

les affiches arrachées, mais n’avaient pas été publicisés, le GGUL préférant

l’éducation du grand nombre à la répression d’un petit groupe voire d’une

seule personne. Cependant, ce geste est allé trop loin et nous tenons à le

dénoncer publiquement » a affirmé Olivier Poulin, président du GGUL.

À l’heure de l’atteinte de l’égalité légale avec l’accès au mariage pour

les conjoints de même sexe, il importe de constater que l’égalité sociale

demeure à réaliser pour ce qui est des gais, lesbiennes et bisexuel(le)s.

L’événement du 25 février prouve que l’homophobie est toujours présente

à l’Université Laval, ce que le GGUL s’efforce de contrecarrer. Nous ne

sommes pas un groupe de victimes qui s’assoient en rond pour pleurer sur

notre sort. Nous sommes un groupe dynamique qui organise des activités

ayant pour but une meilleure compréhension et donc un plus grand respect

de la diversité sexuelle. Bien sûr, il est difficile de trouver le(s) coupable(s)

des actes homophobes commis contre le GGUL, mais le GGUL veut

faire passer le message que de telles manifestations criminelles de vio-

lence et d’intolérance peuvent s’avérer graves de conséquences légales. La sexualité y est expliquée aux adolescents, dans un langage courant

mais jamais vulgaire. Et surtout sans tabous.

Quatre chapitres principaux sont approfondis : l’Amour («déclare ta

flamme», «le baiser», «les techniques de drague»…), la Sexualité («la

première fois», «la taille du pénis», «l’homosexualité»…), la Psychologie

(«la solitude», «surmonter la rupture», «la grossesse non désirée») et enfin

la Santé à proprement parler (puberté, contraception, infections sexuelle-

ment transmissibles…).

Et le site n’est pas seulement virtuel. Dans un espace dédié à cet effet, les

internautes trouvent également réponses à leurs questions personnelles.

Un forum de discussion leur est aussi proposé. Et même la possibilité

de déclarer leur flamme de façon poétique ou littéraire, sous forme d’E-

cards.

Voilà donc un site qui peut également constituer une excellente base

pour discuter en famille d’un sujet pas toujours facile à aborder. A partir

du mois d’avril, cette démarche innovante s’invitera également sur le

téléphone, via le portail i-mode. Alors découvrez vite www.sexados.fr.

Sexualité Ados Français International Kids and Teens

www.iaswww.com/ODP/Kids_and_Teens/ International/Fran%C3%A7ais/Ados/

Sexualit%C3%A9/

Lausanne Famille – lafamily.ch – Centre global d’informations pour ados

www.lausanne-famille.ch/ qsPortal/Home.asp?C=479&N=74550

supercrawler.com – Ados. … Info-ado – Informations en matière de contraception

et de sexualité. Mais aussi possibilité de poser des questions à l’équipe …

www.supercrawler.com/Kids_and_Teens/ International/Fran%C3%A7ais/Ados