LA “résidence gaie” s’implante enfin!

Il y a quelques années, mon collègue et ami André Arthur, sur les ondes de sa station de radio à Québec s’insurgait du sort réservé aux conjoints de même sexe qui devaient être logés en résidence ou en CHSLD, alors qu’il découvrait que les lois ne protégeaient pas ces personnes et que de nombreux couples devaient se séparer et finir leurs jours dans des résidences différentes du simple fait de leur homosexualité alors que les couples hétéros avaient droit à leur intégrité.

En janvier 2009, maintenant diffusé sur les ondes de TQS, André Arthur m’a demandé des nouvelles de ce dossier et j’ai parlé d’un concept qui allait voir le jour sous peu et qui allait régler cette sordide affaire de séparation des couples de même sexe, ce concept étant “Maison Urbaine”.

La voilà enfin sur pieds, fonctionnelle et en pleine expansion. Deux résidences à Montréal sont désormais ouvertes à l’hébergement des personnes de la communauté gaie et elles y sont accueillies non seulement à bras ouverts, mais on y encourage l’expression de la culture gaie dans sa diversité. La première est située coin Rachel et de Lorimier, la seconde directement sur Papineau tout juste au sud de Sherbrooke.

André Saindon, gestionnaire principal du concept explique que non seulement les résidences du concept “Maison Urbaine” sont ouvertement consacrées aux personnes de la communauté gaie, elles offrent des services de classe dans la modernité et la beauté, exactement selon les goûts des personnes de cette communauté. “Je souhaite offrir à nos résidants exactement ce que j’aimerais avoir personnellement comme environnement”, déclare M. Saindon.

Vous êtes une personne qui songez à la retraite dans un environnement sécuritaire, avec un personnel pour s’occuper de vous? Vous êtes autonome ou avez besoin d’un petit support? Maison Urbaine est là pour nous tous. Informez-vous tout de suite au 514-524-9650