La vie d’un jeune skateux gai de Montréal

«Peevee», de son vrai prénom Lucas, 18 ans, beau comme un
coeur, très en forme et surtout populaire auprès de ses amis skateux,
a accepté, après de longues semaines de réflexion, dʼaccorder une
entrevue à la revue Le Point. Non pas quʼil avait peur de sʼafficher
comme jeune gai auprès de sa gang, il ne voulait simplement pas atti-
rer trop lʼattention sur un milieu plus fermé, plus timide disons…
Homophobes les skateux?
Le Point: Peevee, comment arrives-tu à vivre ta passion sportive et à
tʼexprimer comme jeune gai dans un groupe traditionnellement réputé
comme fermé?
Peevee: Facile, personne te juge dans les skateux. Tʼes accepté comme
tu es et si quelquʼun brime un membre du groupe, cʼest le groupe qui te
défend. Dans le fond, tʼas juste à être toi-même et si tʼes bon, comme les
autres, ils vont tʼaccepter comme tʼes. Moi jʼai jamais demandé à être
respecté comme gai, je mʼen foutais, mais je voulais être respecté comme
bon sportif. Le reste allait de soi…
Le Point: Ouais, cʼest pas un peu simple comme explication? Peut-être
quʼils ne savent pas vraiment ce que ça implique dʼêtre gai et quʼils tʼac-
ceptent comme sportif plus que comme gai?
Peevee: Ah ouais? Ben laisse-moi te dire que quand un gars fait un bon
saut avec son skateboard, on le félicite avec une poignée de main spécia-
le, tsé là, pis quand cʼest moi qui fait une bonne vrille, ben ils me donnent
une accolade, des fois un bec sur une joue pour rire. Je suis le seul à qui
ils le font parce quʼils savent que jʼaime les gars pis quʼen même temps,
je suis un gars comme eux.
Le Point: Est-ce que le milieu des skateux québécois est plus «macho»,
plus «mâle» comme le hockey ou est-ce que, dʼaprès-toi, il est plus tolé-
rant et ouvert dʼesprit face aux gais, aux noirs, aux latinos, etc.?
Les spots à
«skateux»
Métro Préfontaine:
parc en face du métro.
6:00 a.m. à 22h00
Parc coin St-Laurent
et René-Lévesque: der-
rière le dépanneur Cou-
che-Tard, face au sauna
Lucky 7. surtout le soir
après le souper.
Rosemont:
Église coin Dandurand
et 18ème avenue: Sur-
tout après le souper
Peevee: Toutes ces réponses ahahahah! Non, sérieux, me semble que
cʼest un milieu macho parce quʼon aime ça être entre gars, il nʼy a pas
beaucoup de filles qui font du skate, mais cʼest pas des machos genre
mononcle Maurice… Moi je suis un gars, jʼaime les gars, je porterai pas
du maquillage parce que je suis gai pis je changerai pas mes manières
parce que je veux quʼon sache que je suis homo, tsé? Pis je me sentirais
pas ben avec les autres gars.
Le Point: Dʼaprès toi, est-ce que tu penses que ta génération est plus
évoluée et est-ce que cʼest grâce aux campagnes comme celles de Gai
Écoute chez les jeunes?
Peevee: Gai Écoute? Connais pas! Je ne sais pas si ça a évolué. jʼai ja-
mais été maltraité parce que je suis gai, je sais que les plus vieux ont des
mauvais souvenirs, ouan? pis? Moi chu jeune, gai, skateux et le premier
qui va me faire une remarque négative sur ça va recevoir un coup de
skate sur la caboche, sauf si il est cute ahahahah.