Le courrier des lecteurs

Écrivez-nous, commentez l’actualité, criez votre indignation, partagez vos opinions sur nos
nouvelles, proposez des idées ou encore confiez-nous vos secrets. Le courrier des lecteurs
vous appartient tant qu’il y a de la place. Écrivez-nous à info@gayglobe.us

Vous sollicitez nos commentaires
dans un récents courriel
alors voici. Pour commencer,
pour quelqu’un habitant maintenant
dans Limoilou (à Québec)
tout ce qui concerne Montréal
paraît bien éloigné et à plus
forte raison s’il s’agit de divers
concepts d’habitation.
Désolé, j’ai découvert GGTV
justement parce que je n’habite
plus dans la métropole!
En ce qui concerne sa majesté
la Reine d’Angleterre, qu’elle se
sente libre de ses opinions!!!
Les vieux continents sont encore
plus éloignés en ce qui me
concerne mais tant mieux pour
ceux qui y résident s’ils parviennent
à vivre plus heureux.
Cela dit, une bonne recette
me divertirait davantage qu’un
entre-filet portant sur la souveraine
de Windsor.
Claude P.
vous pouvez avoir accès à la
version intégrale du magazine
sur notre site web www.gayglobe.
us ou www.gglobetv.com
ou encore le www.le-national.
com, cette version est gratuite
et vous n’avez qu’à cliquer sur
la page couverture du magazine
pour le télécharger.
Gay Globe Magazine
Où sont mes nouvelles mensuelles
sur GGTV? Pierre-Luc H.
Pierre-Luc,
Les actualités mensuelles de
GGTV étaient effectivement
très populaires mais comme le
commanditaire s’est retiré de
cette émission pour se concentrer
sur d’autres productions
et prendre plus d’espace dans
Gay Globe Magazine, les actualités
devenaient difficiles à
gérer. Nous pensons toutefois
reprendre la production au printemps.
À suivre… GGTV
GGMAG: Claude vous avez raison,
nous oublions parfois que
les abonnés sont de partout,
que Montréal est une portion
de ces abonnés et que les envois
faits aux 5500 abonnés devraient
aussi être ouverts à l’ensemble.
On suivra votre conseil
à l’avenir vous verrez. Merci.
Je vous écris pour vous dire
que j’aime vous lire mais que
c’est difficile pour moi de trouver
votre magazine dans le
nord du Québec (Val d’Or) et
que j’ai souvent le sentiment
de manquer les nouvelles, de
ne pas savoir ce qui se passe
dans notre communauté et j’hésite
à m’abonner parce que je
ne veux pas que tout le monde
sache que je suis gay ici…
Michel L.
Michel, si vous ne pouvez vous
abonner pour des raisons techniques,
n’oubliez pas que si vous
possédez un accès Internet,