Le GGUL réagit contre une attaque

Afin de répondre aux actes de vandalisme dont est victime le Groupe
Gai de lʼUniversité Laval, les administrateurs ont décidé de lancer une
nouvelle affiche. Ayant pour titre «Lʼaffiche que tout le monde sʼarrache»
et pour slogan «Parce quʼil a toujours sa raison dʼêtre», lʼaffiche vise à
montrer à la population que lʼhomophobie existe encore en 2006 et que
cʼest la raison pour laquelle un tel groupe existe.
Dans sa nouvelle lutte à lʼhomophobie, le GGUL a décidé de créer un
comité de sensibilisation à la diversité sexuelle. En développement, ce
projet sʼannonce plutôt en bonne voix. «Depuis toujours, le GGUL préfère
lʼéducation à la répression. Cʼest pourquoi, afin de promouvoir la diversité
humaine dont fait partie la diversité sexuelle, les administrateurs ont décidé
de créer ce comité», affirme Florent Tanlet, président du GGUL.
Le GGUL est fier dʼêtre un partenaire organisateur de la 2e Semaine de la
diversité sexuelle qui se tiendra à Québec du 19 au 25 février 2006. «Cʼest
important pour nous de faire partie dʼun tel projet dans la mesure où notre
mission est dʼéduquer la population sur un sujet victime encore trop souvent
de préjugés, lʼhomosexualité», explique M. Tanlet. M. Tanlet souligne
enfin «le GGUL disparaîtra le jour où les homosexuels et les bisexuels
seront reconnus et respectés au même titre que les hétérosexuels».