Le Point en nomination internationale

(Montréal) Cʼest donc officiel depuis la fin décembre 2005,
la revue Le Point sera la seule publication gaie de lʼhistoire à être
en nomination pour la reconnaissance internationale, catégorie
magazine, de lʼAssociation des Journalistes dʼEnquêtes des États-
Unis.
Cʼest notre enquête sur les publications et les consignes du Vatican
aux politiciens quant à la question du mariage gai qui a été retenue et
qui subira le teste ultime de lʼexamen par les pairs. Dans ce dossier,
qui avait été enquêté sur une période de six mois par Le Point, nous
mettions en évidence les écrit du Cardinal Ratzinger, devenu Pape, qui
allait jusquʼà menacer les politiciens et les législateurs de représailles
et dʼexcommunion sʼils devaient voter pour la légalisation du mariage
pour les personnes homosexuelles. Notre dossier allait jusquʼà publier les
photos de certains prêtres condamnés pour des actes immoraux envers des
femmes et des enfants entre les paragraphes du texte de Ratzinger. Dans un second volet, toujours publié dans lʼédition 34 du Point,
nous proposions aux lecteurs une analyse des lois en vigueur au Canada
et au Québec et y allions de références très précises pour ceux et celles
qui pouvaient faire les frais de telles politiques discriminantes.
Cʼest donc avec une certaine fierté à peine dissimulée que nous proposions
ce que nous pensions être notre dossier ayant eu le plus de conséquences
dans la vie des lecteurs en 2005: Canada vs Vatican!
Roger-Luc Chayer            Couverture de notre enquête
Les juges examineront lʼensemble des documents en nomination et
rendront leurs décisions dans plusieurs catégories en avril 2006, nous
reviendrons sur cette nouvelle dès les résultats connus.
Le Point va là où les autres ne vont pas…
Notre slogan date déjà de plusieurs années mais la philosophie reste
la même. Nous croyons que le journalisme, quʼil soit gai ou pas,
doit respecter des objectifs stricts de recherche, de vérification de
lʼinformation et doit soumettre son travail à une minutie exemplaire.
Publier une nouvelle, quʼelle soit positive ou négative envers un sujet,
ne fait jamais lʼunanimité mais le simple fait de pouvoir garder lʼoeil sur
les acteurs de lʼactualité est en soi dʼune importance capitale pour nous.
Cʼest lʼexpression de notre liberté et Le Point ne brade pas cette liberté.