Le Sida en Russie

Le virus fait sa place en Russie et les autorités peinent à faire de la prévention
Un jeune de 18 à 24 ans sur cent est infecté par le virus de lʼimmunodéficience humaine (VIH) en Russie, a indiqué lundi le chef du centre fédéral de prévention et de lutte contre le sida, Vadim Pokrovski, cité par lʼagence Itar Tass.
«Si ces gens ne reçoivent pas des soins modernes, ils mourront du sida dans les dix années à venir», a-t-il averti.
«Nous enregistrons chaque jour une centaine de cas dʼinfections par le VIH», a-t-il ajouté, «un chiffre de 4% supérieur à celui de 2004»
Le centre de M. Pokrovski dispose dʼinformations sur 357 000 ressortissants russes infectés par le virus du sida dont 10 000 sont déjà morts, a-t-il précisé.
«Quelque 14 000 enfants nés de mères infectées sont en observation», a ajouté M. Pokrovski, cité par Itar Tass.
La situation est aggravée par lʼaugmentation de la transmission du sida par relations sexuelles qui représente 31% des modes dʼinfection contre 6% en 2001, a indiqué le spécialiste qui a cité le manque de programmes de prévention et le coût élevé des médicaments parmi les principaux problèmes de la lutte contre le sida en Russie.
Après une année difficile, La Capoterie annonce un retour en force
Après une année très difficile, résultat de nombreux travaux effectués par la Ville de Montréal sur la rue St-Denis, entre Sherbrooke et Ontario, La Capoterie, considérée comme le temple du latex de Montréal, annonce quʼelle est plus ouverte que jamais et que le fermeture de la rue St-Denis est maintenant histoire du passé.
Le commerce, comme de nombreux autres situés dans le même tronçon, avait souffert de lʼabsence de stationnement et de la fermeture de la rue pendant six mois, tout est donc revenu à la normale!