Les bonnes perles politiques de la grande nation du Québec OSM et Boisclair: gaspillage et craintes

Le gouvernement du premier ministre Jean Charest vient dʼannoncer la semaine dernière quʼon allait démolir la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal pour la remplacer par une nouvelle salle, uniquement pour répondre aux besoins techniques de lʼOrchestre symphonique de Montréal. Quelle affaire…! Le gouvernement se comporte comme sʼil était à la tête dʼune nation si riche et puissante que le budget national ne pouvait être affecté par la démolition et la construction dʼune nouvelle salle de concerts, pour quelques dizaines de musiciens qui nʼont rien à foutre du Québec alors quʼil existe de nombreuses crises en éducation et SIDA quʼil faudra tôt ou tard affronter. Contrairement à la plupart des pays européens qui appliquent des règles strictes de quotas aux orchestres symphoniques, 40% maximum des musiciens dʼun orchestre subventionné en France peuvent être étrangers. Le Québec fait office du tiers-monde en matière de culture et de protection de la culture. Moins de 10% des musiciens de lʼOrchestre Symphonique de Montréal sont québécois et sous prétexte de faire venir les meilleurs du monde, ce qui est entièrement faux, on persiste à refuser aux musiciens québécois de talent un emploi à lʼorchestre national alors que dans tous les orchestres européens, il y a des québécois réfugiés. À quand une politique honnête en matière de quotas au Québec? Pourquoi investir des millions alors que le talent local doit sʼexpatrier pour vivre?
Images de la vie politique
Est-ce que vous feriez confiance à cet homme pour devenir le premier président de la République du Québec? 70% des québécois répondent non à la question. À quand un leader indépendantiste reconnu de tous?