Louise Harel commence à m’inquiéter

Comme beaucoup de montréalais, j’ai souhaité pendant longtemps l’arrivée de Louise Harel comme candidate à la mairie de Montréal pour l’élection de novembre 2009. Le choix était simple, Louise Harel ou la tutelle de Montréal pour de nombreuses fraudes et pour corruption généralisée.

Or, quand Louise Harel a fait l’annonce de son intérêt pour la mairie, j’ai tout de suite poussé un soupir de soulagement car moi aussi je suis persuadé, pour l’avoir vu et vécu, que la ville est corrompue à tous les niveaux et qu’il n’existe aucun avenir pour Montréal sous Gérald Tremblay.

Depuis son annonce toutefois, Louise Harel m’inquiète. Tout d’abord, elle annonce qu’elle se joindra au parti de Benoît Labonté, actuel Maire de l’arrondisement Ville-Marie et justement visé depuis 4 ans pour ses magouilles et ses manoeuvres complètement absurdes qui font du centre-ville de Montréal une ville du tiers-monde au coeur de l’Amérique du nord. Ensuite et c’est là que je me questionne sur Madame Harel, elle annonce que Réal Ménard, actuel député du Bloc Québcois pour Hochelaga-Maisonneuve serait intéressé à se joindre à elle pour cette élection.

Madame Harel ne semble pas comprendre que l’intérêt que lui porte la population vient du fait qu’elle représentait la nouveauté et un bris avec l’administration ou les joueurs politiques actuels. En raliant le parti du magouilleur Labonté de Ville-Marie et en incorporant le député le plus croche du Bloc qui n’a jamais contribué en rien à la société depuis qu’il est député (plus de 10 ans), elle se dirige vers une défaite catastrophique ou une élection sans pouvoir car les montréalais ne veulent pas d’une Louise Harel aux côtés des responsables actuels de la situation montréalaise mais d’une Louise Harel neuve, vierge et assistée de personnes NON LIÉES à la chute de Montréal aux enfers.

Je suis inquiet sur le sort de Louise Harel, est-ce qu’elle pourrait emporter l’élection en s’associant aux croches de notre société? C’est la question que je me pose et nous avons encore quelques mois pour prendre notre décision mais faute de Louise Harel, il reste quoi, Gérald Tremblay et son incompétence responsable de la chute de Montréal dans le tiers-monde ou encore, les candidats inconnus qui n’ont aucune ancienneté?

Je suis terriblement nostalgique du maire Jean Drapeau, pour qui deux coup de pieds dans le cul étaient suffisants pour remettre les choses à leur place.