Montagnier : “je ne crois plus au vaccin”

Le professeur Luc Monta- gnier, co-lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 2008 pour sa découverte du VIH a plaidé lundi pour la recherche de traitements complémentai- res pour la prise en charge des malades du sida.

“Les traitements actuels qui sont très efficaces ne guéris- sent pas”, a souligné le pro- fesseur Montagnier. “Il reste une fraction du virus qui est insensible à ces traitements. Il faut identifier cette partie, ce que nous essayons de fai- re en ce moment.

Il y a une sorte de réser- voir de virus. Si nous attei- gnons ce réservoir par des traitements complémentai- res de la tri-thérapie, peut- être pourra-t-on éradiquer l’affection. Ce sera une voie plus rapide que la mise au point d’un vaccin. Je n’y crois plus”, a-t-il déploré.