Montréal: Gérald Tremblay le tiers-mondiste

Le 1er mai 2009, Gérald Tremblay, Maire de Montréal, déclarait sur les ondes de TVA à 18h que la ville avait des problèmes car elle était confrontée à de nombreuses crises en même temps et il donne comme exemples le fait qu’il existe une crise économique mondiale et une épidémie de grippe porcine dans le monde qui monopolisent les ressources de la ville. Quoi???
1- Il existe certainement une crise économique mondiale mais elle n’a rien à voir avec l’état actuel de la cité insulaire et métropole du Québec. D’une part, la crise n’existe que depuis 8 mois alors que la situation de Montréal fait l’objet de nombreuses dénonciation depuis au moins 3 ans.
2- La grippe porcine n’existait que depuis une semaine, au moment de sa déclaration. Il faut être complètement malhonnête et tordu pour invoquer une grippette comme source de troubles pour la ville d’autant plus qu’il n’existe en date de sa déclaration qu’un seul cas confirmé au Québec et que la personne atteinte est chez elle en train de s’en remettre parfaitement et, qui plus est, la grippe des cochons n’existait même pas au moment où la ville de Montréal a été reconnue comme une ville du tiers-monde selon l’ensemble des critères internationaux actuels, cela en janvier dernier, et par André Arthur de TQS qui a été le premier à oser prononcer ce mot, après l’éditeur du Point bien-sur mais l’histoire ne retiendra que l’intervention d’Arthur, c’est normal, ancienneté médiatique oblige!
Le Maire de Montréal, Gérald Tremblay, n’a pas digéré que le journal La Presse du 1er mai exige sa démission et ajoutait sur les ondes de TVA que ce journal était le seul à faire un tel constat et à exiger une telle démission. Monsieur Tremblay, bon sang de bonsoir, mais réveillez vous! Le Point exige votre démission depuis au moins deux ans, vous recevez nos articles depuis toujours puisque vous êtes abonné au mailing list du Point et, pire, je m’assure personnellement de toujours vous envoyer un texte qui vous concerne. Dire que La Presse commet un geste unique est absolument mensonger de votre part et à titre de Maire de Montréal, vous devez démissionner car vous mentez!
Le Maire Tremblay est responsable de la tiers-mondialisation de la métropole, il a détruit ce que ceux avant lui avaient construit pendant 400 ans et il est le seul responsable de son incurie et de son incompétence. Il est clair que M. Tremblay n’est pas de mauvaise foi, il n’est qu’incompétent! Il y aura des élections à Montréal le 1er novembre 2009, le peuple aura le dernier mot, c’est à espérer! Si quelqu’un hésite encore à croire que M. tremblay puisse être le premier Maire tiers-mondialiste de l’histoire du Canada, regardez bien la photo plus haut, prise lors de sa participation au Forum Mondial du Tiers-Monde en 2006! Seul Maire d’une ville nord-américaine présent, il nous a alors fait entrer dans la prestigieuse liste des villes les plus pauvres du monde, c’était en 2006, l’année des Outgames!