Robbie Williams n’est pas gai

Le chanteur britannique Robbie Williams a obtenu mardi des
dommages-intérêts importants, dʼun montant non dévoilé, de groupes
de presse qui avaient affirmé quʼil était un homosexuel caché, a indiqué
son avocat.
Le chanteur, qui avait porté plainte contre MGN et Northern and Shell,
nʼétait pas à lʼaudience devant la Haute Cour de Londres. Les groupes ont
reconnu que les allégations étaient fausses.
«M. Williams nʼest pas, et nʼa jamais été, un homosexuel», a déclaré son
avocat Tom Shields.

Après la publication dʼune autobiographie autorisée, Feel, rédigée par un
proche du chanteur, Chris Heath, MGN avait publié dans lʼhebdomadaire
The People, en août 2004 un article intitulé «lʼamant homosexuel secret
de Robbie». Lʼarticle suggérait que le chanteur trompait le public en fai-
sant croire quʼil nʼavait de relations quʼavec des femmes, alors quʼil avait
en fait des rapports homosexuels avec des inconnus, notamment dans les
toilettes dʼun club de Manchester. Un article avec des allégations simi-
laires était paru dans les magazines Star et Hot Stars en décembre 2004.
Les journaux concernés ont offert des règlements à lʼamiable à Robbie
Williams et publié des excuses dans leurs pages.