Sammy Forcillo écarté du pouvoir par Gérald tremblay

Nouvelle de dernière heure, il semblerait que le maire Gérald Tremblay, à peine réélu en 2009, ait décidé d’écarter Sammy Forcillo, actuel conseiller dans Ville-Marie, du pouvoir central à Montréal.

Sammy Forcillo, autrefois aimé de ses électeurs, maintenant considéré comme l’hypocrite du Village, a été impliqué par sa passivité et son aveuglement volontaire au scandale Benoît Labonté et le Magazine Le Point avait détecté chez Forcillo les premiers signaux de ce renversement de morale dès 2006, alos que Sammy Forcillo, ami de longue date du magazine, a décidé d’appuyer Benoît Labonté dans sa gestion crasse des finances publiques, de soutenir les Outgames sachant l’affaire du dossier criminel d’un membre de la direction et a refusé toutes les demandes d’entrevues qui lui ont été adressées par les médias du groupe Gay Globe.

Sammy Forcillo a choisi le côté sombre du pouvoir, pour capitaliser sur son poste d’élu, il a abandonné ses valeurs les plus fondamentales pour appuyer le pire des élus de l’histoire de Montréal, Benoît Labonté, il semblerait qu’en date du 14 novembre 2009, son règne se termine dans la disgrâce avec la décision du maire Tremblay de l’écarter du comité exécutif. Est-ce le début d’un véritable nettoyage ou de la poudre aux yeux des montréalais? L’avenir nous le dira.

Quant à Forcillo, faute d’excuses de sa part pour avoir soutenu les pires exactions contre la communauté gaie montréalaise par sa passivité, sa faiblesse et son impuissance volontaire, si la démission n’est pas possible car il a été élu, des excuses seraient requises à tout le moins.

Nous lui en parlerons…