Svend Robinson perd la bataille

Le retour en politique de Svend Robinson, vétéran député néo-démocrate,
aura été bref. Il ne sera pas le représentant de Vancouver-Centre pour le
prochain mandat. Cʼest plutôt Hedy Fry du parti libéral qui a remporté
la lutte avec une majorité de plus de 7000 voix. Celle-ci représente cette
circonscription de la Colombie-Britannique depuis 1993.
Après avoir été un leader important dʼabord pour son parti, le
Nouveau Parti Démocratique du Canada et pour la communauté gaie et
lesbienne en appuyant ses aspirations au même moment où il effectuait
son «outing» et après avoir été élu ou réélu 6 fois dans sa carrière, Svend
Robinson nʼaura pas réussi à convaincre ses propres électeurs quʼil pou-
vait encore contribuer à faire quelque chose de positif pour le NPD. On
se souviendra que M. Robinson avait plaidé coupable du vol dʼun bijoux,
peu avant de remettre sa démission, invoquant des troubles de dépression
pour expliquer son geste. Est-ce la fin dʼune prolifique carrière politique?