Thomas Mulcair déconnecté de la réalité

Commentaire de Roger-Luc Chayer

Le député du NPD d’Outremont Thomas Mulcair, anciennement député du parti Libéral du Québec de 1994 à 2007 vient de faire une déclaration sur les actes du Parti Conservateur du Canada et dans son discours, me semblait totalement déconnecté de la réalité quotidienne ici au Canada et surtout au Québec. Suis-je le seul à voir cela?

Il livre aujourd’hui le 13 mars 2011 son analyse « neutre » sur les décisoins du Gouvernement du Canada dirigé par Stephen Harper mais c’est trop facile! C’est facile de représenter un parti politique canadien qui n’aura JAMAIS le pouvoir au pays et qui peut se contenter que de vagues critiques gauchistes et écolo-caviards sans jamais devoir prouver ses affirmations ni jamais mettre en pratique ses idées.

Facile et totalement insipide quand l’entrevue de Mulcair suit le compte-rendu suit le reportage sur le désastre au Japon. Ce qui semble tellement important pour Thomas Mulcair, et pour le NPD, un parti qui promet tout à tout le monde mais qui n’a jamais réussi à se faire élire depuis 40 ans au niveau fédéral, c’est l’apparence, que diront les canadiens sans jamais accorder d’importance au concret.

Les élections fédérales approchent au Canada, il me semble que si on voulait vraiment faire évoluer le pays, il faudrait peut-être changer le discours et la manière des années 60 pour moderniser un peu. Est-ce qu’ils en seront capables?