Un policier de Montréal viole le règlement municipal par paresse Plateau: la police a des privilèges…

Par Roger-Luc Chayer edito@gglobetv.com

Photo Gay Globe Média

La police de Montréal peut, quand elle le veut, être une des plus fiable et efficace au monde mais quand elle dérape, elle le fait en grande!

Le 15 juillet dernier, Gay Globe Média surprenait un policier du

poste 44 de Montréal stationné illégalement pendant de lon- gues heures devant le poste 38, rue Rachel Est, dans un espace réservé pour des véhi- cules de personnes à mobilité réduite. Or, ce policier n’avait aucune contravention et utili- sait sans considération la seule place disponible dans le péri- mètre pour les personnes han- dicapées malgré la présence derrière l’immeuble d’un sta- tionnement réservé justement pour les policiers.

L’amende pour un citoyen qui commettrait un tel geste est d’environ 150$. Avisé de notre constat avec photos, le Lieu- tenant Mario Frappier du pos- te de police 44 à Rosemont nous a écrit: “Nous avons pris connaissance de votre courriel et enquêté sur votre plainte. Ef- fectivement le véhicule du pos- te 44 était stationné en infrac- tion devant le pdq 38. L’agent fautif a été rencontré et les mesures appropriées furent pri- ses envers l’agent. Nous vous remercions d’avoir porté cette anomalie à notre attention.” Conclusion: ne jamais hésiter à dénoncer les abus…