Une université hollandaise radie Tarik Ramadan, universitaire musulman

L’université Erasmus et la ville de Rotterdam ont renvoyé mardi l’universitaire musulman controversé Tarik Ramadan, après son apparition à la télévision iranienne, perçue comme un soutien au régime de Téhéran.
PUBLICITÉ

Ramadan, un des experts de l’Islam les plus connus en Occident, est controversé pour ses prises de positions sur les femmes, les homosexuels et Israël.

Il avait été nommé “conseiller à l’intégration” de la ville et professeur à l’université depuis 2007.

Dans un communiqué les deux institutions précisent que la présentation par Tarik Ramadan de l’émission “l’Islam et la Vie” sur Iran Press TV est “incompatible” avec les emplois qu’il occupait à Rotterdam.

Ramadan a continué à participer à ce programme télévisé après les élections iraniennes, “qui ont étouffé la liberté d’expression en Iran” d’après le communiqué.

En vacances au Maroc, l’universitaire suisse a indiqué qu’il ferait appel de cette décision qu’il juge “naïve et simpliste”.