Vaccin H1N1 : Les Français de plus en plus réticents

À quelques semaines du début de la campagne nationale de vaccination contre la grippe A pandémique, tout est presque prêt sauf… la population. Ces derniers mois, de multiples sondages et enquêtes montrent que les Français, simples citoyens ou professionnels de santé, ne sont pas très décidés à se faire vacciner. Ils le seraient même de moins en moins, selon les dernières données disponibles. «Dans une étude que nous avions menée en juin auprès d’un échantillon re­présentatif de 1000 personnes, 60% avaient l’intention de se vacciner, et 40% n’en avaient pas l’intention. Des estimations datant de mi-septembre suggèrent que la tendance s’est inversée», révèle le sociologue Michel Setbon (CNRS), spécialiste des questions de santé publique et de sécurité sanitaire.