LE FIL DE PRESSE EN BREF

Photo

La Russie accuse Meta et TikTok de propagande LGBT et inflige une nouvelle amende

Selon Phonandroid.com – La Russie a infligé une amende au groupe Meta, qui regroupe Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger. Le régime de Vladimir Poutine accuse le groupe américain de propager des contenus LGBT en infraction avec la loi contre la « propagande » homosexuelle en vigueur dans le pays. Sur décision de la justice russe, Meta devra donc s’acquitter d’une amende de quatre millions de roubles (environ 50.200 euros au taux actuel) pour ne pas avoir supprimé des publications LGBT. 

Au vu du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise, cette sanction ne devrait pas infléchir sa position. Ce n’est pas la première sanction infligée à Meta par la Russie ces derniers mois. Récemment, le Kremlin a même banni les deux réseaux sociaux du groupe, Facebook et Instagram, de son territoire. 

DON DE SANG: Le Canada lève la période d’abstinence pour les homosexuels

Selon RFI – Le Canada a annoncé jeudi 28 avril qu’il sera désormais possible pour les hommes homosexuels de donner leur sang. Pour l’instant, cela leur était interdit s’ils n’avaient pas observé une période d’abstinence qui avait été réduite progressivement ces dernières années. Le pays emboîte donc le pas de la France, du Royaume-Uni ou encore d’Israël. C’est un changement demandé depuis longtemps par des associations de défense des droits des personnes homosexuelles : jusque-là, les hommes étaient exclus du don s’ils avaient eu des relations sexuelles avec d’autres hommes dans les trois derniers mois. La nouvelle approche va désormais limiter l’exclusion aux donneurs qui ont des comportements sexuels à risque élevé, peu importe leur identité de genre ou leur orientation sexuelle. Au Québec, cette interdiction demeurera à court terme, sauf pour les dons de plasma.

COUPE DU MONDE 2022 AU QATAR: DES HÔTELS REFUSENT D’ACCUEILLIR LES HOMOSEXUELS

Selon RMC Sport et BFMTV – Contactés par la chaîne suédoise SVT, certains hôtels qataris n’autorisent pas les homosexuels à réserver de chambres chez eux. Ils sont pourtant listés sur le site officiel de la Coupe du monde. Les organisateurs n’avaient de cesse d’affirmer que les supporters LGBTQ+ seraient les bienvenus au Qatar. Une récente enquête de la chaîne télévisée suédoise SVT Sport vient mettre à mal cette information: parmi les 69 hôtels répertoriés sur le site de la Coupe du monde 2022 (du 21 novembre au 18 décembre), trois d’entre eux refuseraient les réservations de personnes ouvertement homosexuelles. 

Pour en arriver à cette conclusion, SVT a contacté individuellement chacun des établissements en se faisant passer pour un couple homosexuel et a répertorié toutes les réponses.