Le Candida Albicans La levure qui se dévoile…

La levure Candida albicans est à l’origine d’une infection nosocomiale sur quatre. La compréhension de son mé- canisme de fonctionnement devrait permettre de la com- battre plus efficacement.
Très fréquente, la Candida albicans entraîne essentiel- lement des infections vagi- nales ou orales. Cependant, à l’hôpital, elle est à l’origine d’une infection nosocomiale sur quatre, rappelle Scien- ces et Avenir. En effet, dans ce milieu propice, elle s’infil- tre par le biais des cathéters, des joints des prothèses ou des dispositifs cardiaques, chez les malades dont le système immunitaire est affaibli par un cancer, une infection par le VIH ou une transplantation d’organe.
De plus, la Candida albicans est une levure capable de modifier sa paroi cellulaire pour empêcher l’action des médicaments, ce qui rend son éradication particuliè- rement complexe. Toutefois, une nouvelle étude, publiée hier par la revue scientifi- que américaine Proceedings of the National Academy of Sciences, révèle que des chercheurs ont réussi à met- tre en évidence le mécanis-
me utilisé par le micro-orga- nisme pour se fixer sur les cellules et les coloniser.
C’est grâce à une petite par- tie d’une protéine, l’Als ad- hesin, que la Candida par- vient à “prospérer dans le corps, ce qui en fait une in- fection si dangereuse”, indi- que Ernesto Cota, biologiste médical à l’Imperial College de Londres. Pour découvrir cela, lui et son équipe ont utilisé la dernière généra- tion de scanners qui leur a permis d’étudier en détail la structure de la protéine. Grâce à cette découverte, de nouveaux traitements expérimentaux doivent être testés sur des échantillons de la levure. Il s’agit de voir s’ils parviennent ou non à l’empêcher de s’accrocher à la cellule humaine. Mais si tel est le cas, la découverte fournirait alors une arme décisive dans la lutte contre les infections nosocomiales.
Qu’est-ce que la levure Candida Albicans?
Pour bien de gens, la phrase « fatigué d’être fatigué » est très familière. Un grand pourcentage de la popula- tion est affligé par une mul- titude de symptômes tels la fatigue chronique, maux de
tête, douleur, infections ré- pétées, problèmes digestifs, troubles de concentration, hypoglycémie, acné, engour- dissements, dépression, allergies, asthme et bien d’autres. Si vos symptômes sont résistants au traitement traditionnel et continuent de se répéter, vous souffrez peut-être de la levure Can- dida albicans aussi nom- mée Candida systémique. Pour la majorité des gens en souffrant, les tests médi- caux sont normaux malgré les troubles de la personne. Souvent, ces gens ont l’air en santé et peuvent conti- nuer de fonctionner norma- lement, mais en dedans, ils sont souvent épuisés, vidés d’énergie et découragés.
Si vous avez consommé du- rant votre vie des antibioti- ques, de la cortisone et/ou une diète riche en sucres, les troubles de levure sont plus aptes de vous rejoindre. La flore intestinale est alors dé- séquilibrée et si les bonnes bactéries ne sont pas rem- placées très rapidement, le candida peut se proliférer à une vitesse vertigineuse. Les symptômes que la personne ressent sont en fait le résul- tat des toxines relâchées par la levure dans le corps, un peu comme du poison.