43- Un guide de survie pour hétérosexuels

Cet article a été rédigé par notre confrère Mario Girard et publié dans le journal La Presse pendant les Outgames de Montréal, en juillet 2006. Le Point, agissant comme fil de presse de la communauté gaie, a décidé de vous présenter ce texte parce quʼil sʼagit dʼun rare travail humoristique sur la perception de la population envers les gais.
Vous êtes hétérosexuel et votre connaissance du milieu gai se limite à lʼoeuvre de Michel Tremblay, au film C.R.A.Z.Y et à Michel Girouard. Mais voilà, vous êtes ouvert dʼesprit et voulez faire bonne impression auprès du graphiste gai de votre entreprise et votre nièce lesbienne qui a une nouvelle blonde. En pleine semaine des Outgames et du festival Divers/Cité, voici une liste de «grandes vérités» qui vous aideront à faire face aux préjugés avec humour.
Amour: les gais nʼont que des histoires dʼamour sans lendemain
Faux. Les gais ont un surplus dʼamour à donner. Ils trouvent donc toutes sortes de moyens pour distribuer ce trop-plein: Internet, sauna, le Sky, party Black & Blue, etc. Cela dit, les plus paresseux qui ne trouvent plus lʼénergie nécessaire pour redistribuer ce surplus de tendresse (et ils sont nombreux) demeurent en couple très longtemps. On les appelle «les couples gais qui durent».
Danse: les gais ont une prédilection pour la danse
Vrai. Le disco, cʼest eux. La techno, cʼest eux. La danse des canards, cʼest Nathalie Simard. La dance music est le sel des gais. Grâce à elle, ils sont ailleurs. Loin de la réalité qui peut être parfois si dure à supporter.
Argent: les gais et les lesbiennes sont tous riches
Même si vous les voyez chez Toqué! ou à bord dʼun avion à destination de la Polynésie ou dans une cabine dʼessayage chez Hugo Boss, cela ne veut pas dire que les gais sont plus riches que les hétéros. Ils utilisent plutôt leur argent différemment. Par exemple, au lieu de payer des frais de garderie, des cours de ballet ou un Nintendo, ils possèdent un téléviseur à écran plat géant, des chemises Thierry Mugler et des meubles provenant des boutiques chics du boulevard Saint-Laurent. Oui, nous en convenons, cʼest plus égoïste, mais tellement plus bénéfique pour le système nerveux.
Bon goût: les gais ont un sens inné du bon goût
Faux. Même si la plupart des gais arrivent au monde avec un diplôme décerné par Mariette Clermont, certains font preuve dʼun mauvais goût déplorable. Pour vous en convaincre, allez vous promener dans le jour dans le Village gai. Vous y verrez des gars en camisole et, avec un peu de chance, vous apercevrez des résidants sur leur balcon avec des pantoufles Phentex.
Rôle: dans chaque couple homosexuel, il y en a un qui fait lʼhomme et lʼautre qui fait la femme
Faux. Sur les sites de clavardage gais, lʼun des mots les plus utilisés est «versa» pour versatile. Cela veut dire que la personne aime occuper les deux rôles. Un conseil, ne posez jamais cette question à vos amis gais lors dʼun repas. Le vin perdrait tout à coup de son tonus.
Drague: quand ils draguent, les gais vont directement au but
Vrai. Les filles se plaignent du manque de romantisme des garçons. Imaginez deux garçons ensemble. Mais les gais savent aussi être de grands romantiques. À ce moment-là, leur sens théâtral entre en jeu.

Chanteuses: les gais aiment toutes les chanteuses
Faux. Sʼils aiment à la folie Diane Dufresne, Cher, Madonna, Liza Minnelli et Mylène Farmer, ils ne brûlent pas leur t-shirt pour Mireille Mathieu ou Dolly Parton. Pourquoi? Peut-être un manque de glamour, dʼextravagance et de mystère. Aussi sans doute la voix.
Ragot: les gais sont les champions du ragot
Vrai. Cʼest pour cela quʼils sont très courtisés par les collègues féminines au bureau.
Showbiz: tout le milieu du showbiz est gai
Faux. Seulement la moitié. Malheureusement, on ne peut pas vous donner de noms. Mais pour avoir la liste, consultez votre ami gai qui travaille dans le showbiz (voir rubrique ragot).
Culture gaie: il existe une culture gaie
Ce débat qui intéressait beaucoup les animateurs de Radio-Canada au temps de la Chaîne culturelle nʼa jamais offert de véritable réponse. Quoi quʼil en soit, si vous devez lire trois oeuvres romanesques traitant dʼhomosexualité, ça serait Avant la nuit de Reinaldo Arenas, La Mort à Venise de Thomas Mann et la Confusion des sentiments de Stefan Zweig. Pour ce qui est des films: Torch Song Trilogy, Love and Death on Long Island, Le Baiser de la femme araignée et Boys Donʼt Cry sont de bons choix.
Humour: les gais adorent rire
Vrai. De plus, ils ne craignent pas lʼautodérision. Est-ce là un signe de bien-être et de bonheur?