LE GAMMA-HYDROXYBUTYRATE (GHB)

Image

Santé Canada

Le GHB (gamma-hydroxybutyrate) est une substance présente naturellement dans votre organisme. Il agit à titre de dépresseur, ralentissant et calmant l’activité de votre système nerveux.

Au Canada, les médecins peuvent prescrire du GHB pour le traitement de la narcolepsie (un trouble du sommeil grave). Cependant, le GHB peut également être fabriqué dans des laboratoires illégaux et vendu illégalement. GHB est souvent appelé la drogue du viol parce que ses effets sédatifs empêchent les victimes de résister à une agression sexuelle.

Il peut être ajouté à votre boisson sans que vous vous en rendiez compte. Le GHB peut également être présenté sous forme de poudre ou de gélules. La force du GHB est imprévisible et les doses nécessaires pour obtenir des effets varient d’une personne à l’autre.

Les effets du GHB se manifestent habituellement de 5 à 30 minutes après la consommation et peuvent durer d’une à six heures. Puisque le GHB est associé à la consommation d’alcool, en consommer est aussi associé à la conduite en état d’ébriété.

Le GHB est visé par l’annexe I de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances. Des activités comme la vente, la possession et la production de GHB sont illégales, à moins d’être autorisées à des fins médicales, scientifiques ou industrielles.

Les principaux effets mentaux de la consommation du GHB peuvent comprendre le fait de se sentir :

– Détendu;

– étourdi (cela peut durer plusieurs jours);

– heureux, avec un sentiment de bien-être (euphorie);

– en état d’ivresse (comme quand on consomme de l’alcool);

– non inhibé (prêt à faire des choses que vous ne feriez pas en temps normal);

Vous pouvez aussi être incapable de vous souvenir de choses (perte de mémoire à court terme). Les principaux effets physiques de la consommation du GHB peuvent comprendre :

– un ralentissement de la respiration;

– des nausées et des vomissements;

– la somnolence, la perte de conscience;

– une diminution de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque;

– des mouvements musculaires saccadés et une perte de coordination;

À forte dose, les effets sédatifs du GHB peuvent entraîner un coma ou la mort.

On sait peu de choses sur les effets à long terme de la consommation de GHB sur la santé des personnes. Le principal risque connu est la dépendance au GHB. Si vous consommez souvent du GHB, votre organisme peut devenir tolérant au GHB. 

Cela signifie que vous devez en prendre toujours plus pour ressentir les mêmes effets. Une consommation régulière peut entraîner une dépendance physique et un trouble lié à la consommation de substances. Si vous devenez tolérant et que vous arrêtez soudainement de prendre du GHB, vous pouvez ressentir des symptômes de sevrage, y compris un état de manque. Ces symptômes de sevrage peuvent durer 14 jours ou plus.