51- Page 30 de la Revue Le Point

Le Mali reçoit des
millions de dollars
pour le SIDA
Par : Afrik.com
Le Mali adhère à la taxe soli-
daire sur les billets d’avion. Elle
doit permettre de lutter contre
la pauvreté et la maladie dans
le monde.
Le Mali instaure une contribu-
tion de solidarité sur les billets
d’avion afi n de participer au
fi nancement d’UNITAID, un
organisme qui tente de rendre
disponibles les médicaments
permettant de lutter contre le
sida, le paludisme et la tuber-
culose. Bamako en a bénéfi cié
à hauteur de deux millions de
dollars cette année.
L’aide internationale
du Canada pour le
Mali
Par : Le Point
Le Canada était en 2004 le
second pays au monde ayant
offert les plus importantes som-
mes d’argent pour venir en
aide à ce pays pourtant ravagé
par les préjugés contre les ho-
mosexuels.
D’après un communiqué de
l’Agence Canadienne du Dé-
veloppement International, le
Mali recevait en 2004 près de
18 millions de dollars pour sou-
tenir son système éducatif.
Cette aide a été annoncée par
les ministres de la Coopération
internationale, Aileen Carroll, et
de la Francophonie, Jacques
Saada, à la veille de l’ouverture
du Sommet de la Francophonie
de Ouagadougou et correspon-
dait à une entente Québec-
Canada. Les sommes versées
sont conditionnelles au respect
des droits de l’homme dont le
respect des minorités.
Lors de notre examen quotidien des nouvelles publiées sur le fi l de presse du moteur
d’indexation international Google.com, quelle ne fut pas notre surprise de découvrir qu’un
média ayant pour origine le Mali en Afrique, prônait l’exécution pure et simple des homo-
sexuels, allant jusqu’à déclarer que si quelqu’un touchait un homo, il s’en suivrait la mort
dans les 40 jours.
Ce média, Maliweb.net, est pourtant publié au niveau international et compte sur le fi l de presse de
Google pour disséminer encore plus les nouvelles ayant pour origine ce pays d’Afrique, 175e de
177 dans l’ordre des pays les moins développés au monde.
Dans le reportage qui titrait “Coup de pied: une soirée d’homosexuels violemment réprimandée”,
le journaliste Mamadi Tounkara ne semble même pas se garder une petite gêne dans le traitement
de son article hautement biaisé par la haine homophobe. “Souvent on s’interroge dans quel pays
nous vivons, compte tenu de la perversion des moeurs qui a cours. Les homosexuels s’organi-
sent petit à petit et ont même l’audace d’organiser des soirées récréatives dans les rues. En effet,
avec la géographie galopante que connaît notre capitale, et les images des chaînes de télévisions
internationales, on n’est plus à l’abri des surprises désagréables”… Et suite à l’article, une série
de commentaires extrêmement graves et dérogatoires pour la profession journalistique, publiés et
maintenus sur le site du média. Ces messages pouvant se résumer en une série de suggestions
pour tuer les homosexuels comme, par exemple : “Les ânes valent mieux que les homos”, “Tu ne
sais pas que le pédé et les homos sont tous des gens à éliminer?”, “Aux parents des homosexuels,
empoisonnez-les directement c’est mieux”, “Si un homosexuel te touche et si tu meurs dans les
40 jours après, c’est direct dans l’enfer” ou encore “Il faudra les brûler c’est tout”, et de nombreux
autres encore plus violents. Ce média et son journaliste font visiblement abstraction de leurs obliga-
tions internationales puisqu’ils publient sur le Web, le serveur de ce média a d’ailleurs été contacté
par Le Point pour connaître sa position. Réponse à suivre.
Le Conseil de Presse Gai du Québec s’est saisi de l’affaire
Le Mali, comme le Québec, est membre de la francophonie et siège à l’organisation internationale
selon certaines conditions. Le Mali est aussi assujetti au droit international du fait de son apparte-
nance à l’ONU et reçoit de nombreux coopérants sur son territoire, parfois homosexuels. Appeler
à la violence contre les homosexuels c’est manquer de respect envers ceux qui viennent aussi en
aide à ce pays et surtout, envers les contribuables homos canadiens qui fi nancent, avec leurs taxes
et impôts, l’aide internationale à ce pays d’Afrique.
Par : Le Point Photo : usgs.gov
Un journal du Mali veut tuer les homos