BRÈVES INTERNATIONALES

Biologique, l’homosexualité? (Isabelle Kottelat)

«On naît homosexuel, on ne choisit pas de l’être.» C’est le titre d’un livre et la thèse de biologistes spécialisés. Nos préférences sexuelles seraient déterminées dans notre développement par une interaction de phénomènes hormonaux et génétiques. Selon le professeur Jacques Balthazart, la génétique explique 50% de la variance et les hormones entre 30 et 50%. Selon lui, les théories freudiennes (père absent et mère trop dominante égale enfant homosexuel) ne sont pas démontrées. Pour preuve, les nombreuses mères élevant seules leurs enfants, qui ne sont pas devenus homosexuels. Le débat continue donc!

Quand Mika voulait cacher son homo­sexua­lité (Gala.fr)

Mika a dévoilé comment il avait tenté de cacher son homo­sexua­lité par le passé – en se faisant passer pour un hété­ro­sexuel. Y compris à travers ses chan­sons. «Je dis toujours que le coming-out est quelque chose de très diffi­cile à gérer et que faire semblant est plus simple. Mais ce n’est pas vrai», assure-t-il aujourd’hui. Depuis, Mika n’a plus aucun problème à assu­mer son homo­sexua­lité. Il s’est même fait moins discret sur sa vie privée, révé­lant son histoire d’amour avec «Andy»., Un réali­sa­teur de docu­men­taires dont il vante la fidé­lité, malgré leurs métiers qui mettent «souvent tout en péril».

Hergé et Tintin homosexuels: d’où vient cette thèse? (Quoi.info)

Dans sa bande dessinée Georges & Tchang: une histoire d’amour au XXe siècle, Laurent Colonnier, dessinateur de presse, relate la rencontre entre Georges Remi, un jeune dessinateur déjà connu sous le nom d’Hergé, et Tchang, un jeune artiste chinois venu étudier aux Beaux-Arts à Bruxelles. Mais dans sa BD, Laurent Colonnier fait basculer leur amitié vers l’homosexualité. Une scène les représente même tous les deux au lit, à demi nus, enlacés et se caressant les cheveux… L’homosexualité présumée du célèbre dessinateur belge et celle de son alter ego, Tintin, n’est pas nouvelle.

Elton John veut parler des homosexuels avec
Vladimir Poutine
(Lefigaro.fr)

«Je rêve peut-être, mais je vais tenter de le rencontrer, au moins pour avoir la conscience tranquille». Le chanteur a confié à la BBC qu’il souhaitait avoir une discussion avec Poutine pour défendre les homosexuels réprimés dans le pays. «Je lui dirais: le monde fait face à des problèmes bien plus importants que les gays» a t-il dit. Bien qu’il doute que Poutine accepte de le rencontrer «autour d’une tasse de thé» comme il le souhaiterait, le chanteur  a déclaré qu’il voulait utiliser sa célébrité et sa fortune pour promouvoir un «message de paix et d’ouverture».