Homoparentalité décortiquée

Homoparentalité. Lʼassociation des parents et futurs parents
gays et lesbiens organise mardi et mercredi à Paris une «conférence
internationale sur lʼhomoparentalité», avec une quarantaine de cher-
cheurs, psychiatres, démographes ou juristes.
Lʼassociation des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL)
organise mardi 25 et mercredi 26 octobre à Paris une «conférence in-
ternationale sur lʼhomoparentalité», avec une quarantaine de chercheurs,
psychiatres, démographes ou juristes.
Il sʼagit, selon lʼassociation, de «faire le point sur les connaissances
scientifiques» concernant les familles formées par des couples homo-
sexuels, afin «que le rationnel remplace le préjugé et la croyance».
43 intervenants, dont 17 venus dʼEurope ou dʼAmérique du Nord, sont
attendus pour neuf débats. Le député (Verts) Noël Mamère sera le seul
élu à intervenir.
Peser sur le débat
«Plus de 200 études concluent que les enfants élevés dans des familles
homoparentales ne présentent ni plus ni moins de troubles que lorsquʼils
sont élevés dans une famille où sont présents les deux sexes au quoti-
dien», plaide lʼAPGL, qui entend «peser sur le débat qui va sʼinstaurer en
vue de lʼélection présidentielle de 2007».
La conférence est payante et sʼadresse en particulier aux chercheurs, aux
travailleurs sociaux, aux fonctionnaires et aux