Qu’est- ce que la Variole simienne?

Carle Jasmin

La variole simienne, également connue sous le nom de monkeypox en anglais, est une maladie virale qui affecte à la fois les animaux et les êtres humains. Elle a été ainsi nommée parce qu’elle a été initialement identifiée chez des primates, en particulier chez les singes.

La variole simienne est causée par le virus de la variole simienne (VVS), qui est apparenté au virus de la variole humaine, responsable de la variole chez les êtres humains. La transmission de la variole simienne aux humains se produit généralement à la suite d’un contact étroit avec des animaux infectés, tels que des singes, des rongeurs ou des animaux de la brousse.

Chez les humains, les symptômes de la variole simienne peuvent inclure de la fièvre, des éruptions cutanées similaires à celles de la variole, des ganglions enflés et d’autres symptômes généraux tels que des maux de tête et des douleurs musculaires. La maladie est généralement autolimitée et se résout d’elle-même en quelques semaines, mais elle peut être grave chez certaines personnes, en particulier celles ayant un système immunitaire affaibli.

La variole simienne est une maladie rare et sporadique, principalement présente dans certaines régions d’Afrique centrale et de l’Ouest. Des cas occasionnels ont également été signalés en dehors de l’Afrique, notamment en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Il est important de noter que la variole simienne diffère de la variole humaine, qui a été éradiquée grâce à un effort mondial de vaccination intense et de surveillance.

L’efficacité du vaccin contre la variole simienne, également connu sous le nom de monkeypox, varie. Le vaccin utilisé pour prévenir la variole simienne est dérivé du vaccin contre la variole humaine. Il est connu sous le nom de vaccin contre la variole vaccinique (VACV).

Le vaccin contre la variole vaccinique a montré une certaine efficacité pour prévenir l’infection par la variole simienne. Selon des études et des données disponibles, il est estimé que le vaccin offre une protection significative contre la maladie grave liée à la variole simienne. Cependant, son efficacité exacte pour prévenir l’infection dans son ensemble est encore en cours d’évaluation et de recherche.

Il est important de noter que le vaccin contre la variole vaccinique n’est pas largement utilisé en routine pour prévenir la variole simienne, sauf dans certaines situations spécifiques, telles que des épidémies ou des expositions potentielles élevées à la maladie. La vaccination peut être considérée pour les personnes qui sont exposées à un risque accru d’infection, comme les travailleurs de laboratoire, les chercheurs ou le personnel médical.

Si vous avez des préoccupations spécifiques concernant la variole simienne ou souhaitez vous faire vacciner, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un médecin spécialiste qui pourra fournir des informations et des conseils personnalisés en fonction de votre situation individuelle.