Un peuple d’ignorants qui veut dominer le monde!

USA idiot flag

Opinion par: Roger-Luc Chayer (Image: Wikipédia et Gay Globe)

J’ACCUSE!

Oui, je sais, je commence un peu fort, mais ce n’est pas comme si j’avais le choix ! Je commence par une conclusion : le peuple américain est ignare et il veut dominer le monde. Pourquoi est-ce que je fais ces affirmations très graves, vous en conviendrez ?

Le Nouveau Front Populaire français est communiste selon les médias américains

Quand le Nouveau Front Populaire de gauche a remporté partiellement les élections législatives françaises du 8 juillet 2024, les commentateurs américains, ces grands savants, ont immédiatement réagi. Alors qu’ils accusaient le Rassemblement National de Marine Le Pen d’être un parti fasciste, ils criaient en panique que la France allait devenir socialiste, pour ne pas dire communiste, certains allant jusqu’à comparer ce qu’il allait advenir de la France aux pires années derrière le rideau de fer, en Allemagne de l’Est, en Roumanie ou en Pologne. Mais où allaient-ils chercher de telles calamités ? Peut-on parler d’ignorance ou de malhonnêteté intellectuelle ?

La gauche française n’a rien de communiste, il ne faut pourtant pas être un prix Nobel pour le savoir. François Mitterrand, ce grand président de la République française qui a dirigé le pays pendant 14 ans, était socialiste. Et alors que l’Europe de l’Est croulait sous la faillite soviétique et les mesures mises en place par divers gouvernements ouvertement communistes de la lignée trotskiste, François Mitterrand arrangeait doucement les choses pour le peuple français, lui redonnant beaucoup de respect et de dignité, sans parler de ses autres accomplissements politiques locaux et internationaux.

François Mitterrand a été responsable de l’abolition de la peine de mort en 1981. Sous son mandat, la semaine de travail a été réduite à 39 heures et l’âge de la retraite abaissé à 60 ans, ces mesures reflétant sa volonté de réformer le monde du travail et de renforcer le bien-être social d’où le terme « socialiste ». Il a aussi été responsable de la Bibliothèque nationale de France, l’Opéra Bastille, la Grande Arche de la Défense et la pyramide du Louvre. Tout de même, pour un communard, il avait des idées de grandeur, le Président ! Bref, le socialisme est quelque chose d’absolument incompréhensible pour une nation qui ruine ses habitants avec des frais médicaux qui sont couverts presque partout ailleurs dans le monde civilisé. En ce premier exemple, les Américains sont vraiment trop ignares pour diriger le monde, n’est-ce pas ?

La décision récente de la Cour suprême pour l’immunité de Trump

En juin 2024, la Cour suprême des États-Unis a rendu une décision historique reconnaissant une certaine immunité à l’ex-président Donald Trump pour les gestes qui auraient été commis alors qu’il était encore président, créant une vague d’inquiétude dans le monde, et avec raison. Est-ce qu’un président en fonction pourrait simplement ordonner l’assassinat d’un chef d’État étranger ou être à la tête d’un réseau de trafiquants de drogue, et cela en toute immunité ? De nombreuses questions se posent.

Toutefois, et encore une fois grâce à de nombreux commentateurs médiatiques qui parlent de ce qu’ils ne savent pas, certains ont alors affirmé que « si un président américain avait une immunité, cela signifierait qu’il deviendrait roi et que les États-Unis deviendraient une monarchie constitutionnelle », laissant entendre que cela serait négatif. Ah bon ?

Franchement, ça fait pitié comme raisonnement. Parlons-en des républiques et des monarchies constitutionnelles dans le monde. Saviez-vous que, à quelques rares exceptions près, la très grande majorité des monarchies constitutionnelles dans le monde en 2024 sont des exemples de démocraties ? Le Canada, la Grande-Bretagne, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Monaco, le Liechtenstein, la Belgique, la Norvège, la Suède, le Luxembourg, la Thaïlande, le Japon, le Danemark, l’Espagne, les Pays-Bas, et j’en passe.

Par contre, il y a encore plus de républiques troublées, en commençant par notre ignorant voisin du sud, les États-Unis. Sauf pour quelques rares exceptions comme la France, l’Allemagne, l’Italie, la Suisse et plusieurs autres pays européens, la république n’est pas garantie de démocratie, demandez aux Haïtiens. Il y a la Corée du Nord, la Syrie, le Bélarus, la Chine, l’Iran, l’Arabie Saoudite, et j’en passe.

Alors quand j’entends ces médias, commentateurs et gens du peuple aux États-Unis répéter continuellement ces inepties, comme s’ils étaient le nombril du monde, ça me révolte, parce que c’est faux et que le monde n’a pas besoin d’ignorance aujourd’hui, mais d’intelligence. Pour les États-Unis, on repassera…

Certaines personnes diront qu’il ne faut pas généraliser. D’accord……….