bière Pride

(Dʼaprès Infopresse)
Afin de financer les équipes sportives gaies québécoises no-
tamment pour les 1ers Outgames mondiaux Montréal 2006,
la microbrasserie montréalaise Le Chaudron International et
la Fondation Pride ont lancé au Québec une bière dénommée
Pride. On la retrouve dans divers établissements du Village,
dont les restaurants St-Hubert et Roulé-Boulé ainsi que plu-
sieurs bars, et au marché Metro du quartier, lesquels remettent
5¢ par bière vendue à un organisme sportif gai de leur choix.
«Ce produit est pensé et conçu en fonction de la clientèle gaie
montréalaise, dit François Robert Lemire, président de la Fondation
Pride. Le but était de créer une marque identitaire afin de donner le jour
à un fonds permanent qui serait puisé à même les dépenses des consom-
mateurs gais.»
La fondation a contactée plusieurs microbrasseries afin de trouver
la bière qui conviendrait le mieux à la clientèle ciblée. «Elle de-
vait être douce et régulière, dit François Robert Lemire. Plusieurs
brasseurs nous ont soumis des produits trop alcoolisés ou au goût
trop prononcé. Ce nʼest pas ce que consomment les gais dʼaprès
une étude de marché que nous avons effectuée au préalable.» Le
Chaudron a donc remporté la partie avec une ale blonde classique.Pour en savoir plus sur la bière Pride, absolument unique dans le
marché gai québécois, nous vous proposons un  petit quiz en com-
pagnie de François-Robert Lemire, président de la compagnie, qui
accepte de répondre à nos questions.
Pourquoi le mot PRIDE? Mot international, nous voulions que tous les
gais puissent sʼy identifier.
Est-ce que PRIDE fabrique sa propre bière? Non, nos produits sont
fabriqués sous licence, en sous-traitance.
Qui fait fortune avec ça? Personne.
Alors pourquoi fabriquer de la bière gaie? Pour financer les athlètes
gais et lesbiennes qui désirent participer aux Outgames® de Montréal ou
aux Jeux gais de Chicago en 2006.
Avez-vous une idée de ce que vous allez donner? 1.20$ la caisse ven-
due au Québec
Et quand pouvons-nous espérer avoir un don aux athlètes? En avril
2006 au plus tard.
Qui est supposé recevoir cet argent au Québec? Chaque commerçant-
distributeur décide à quelle équipe ira lʼargent. Toutes les équipes et
athlètes du Québec sont éligibles.