LE FIL DE PRESSE DES STARS

« Oui, je suis gay! », l’animatrice télé la plus célèbre fait son

coming-out !

Selon Public –  jeudi 14 avril, par le biais de son compte Instagram, la célèbre animatrice télé, Ellen DeGeneres a célébré les 25 ans de l’annonce de son coming out. Elle était suivie par des millions d’Amé-ricains et de spectateurs à travers le monde lorsqu’elle animait son programme The Ellen DeGeneres Show. 

Sa sympathie lui a permis de tisser des liens très forts avec ses fans depuis qu’elle est animatrice à la télévision. Si aujourd’hui, faire son coming out est un poil plus facile qu’il y a quelques années, il y a 25 ans, faire une telle annonce pouvait être à double tranchant pour votre carrière et Ellen DeGeneres le sait très bien.

L’Arabie saoudite exige le retrait d’une « référence LGBTQ » d’un film Disney

Selon La Croix –  Riyad demande la suppression d’un passage mentionnant les « deux mamans » d’un personnage du dernier Marvel. Malgré de récents signes d’ouverture, le royaume invisibilise les personnages LGBT + et punit toujours très sévèrement l’homosexualité.

Quand Daniel Craig fréquentait les bars gay pour éviter « l’agressivité » des autres bars

Selon Madame Figaro –  Il a incarné le célèbre James Bond durant quinze ans et fait des adieux (larmoyants) lors de la fin du tournage de Mourir peut attendre. Depuis Daniel Craig n’a pas été avare en confidences, notamment lors de sa participation au podcast Lunch with Bruce de la radio américaine SiriusXM, disponible depuis le mercredi 13 octobre. L’émission est conçue sur le principe d’un déjeuner, partagé par l’acteur qui y parle de sa dernière apparition en tant qu’agent 007. 

Alors qu’il joue un homme aux multiples conquêtes, sirotant des martinis dans les bars, l’acteur de 53 ans a confié à l’animateur radio, Bruce Bizzo, qu’il fréquentait depuis des années, les bars gays. Et de s’expliquer : l’homme voulait absolument éviter « l’agressivité des q*** qui se balancent dans les bars hétéros ».

L’acteur britannique a déclaré qu’il avait commencé à se rendre dans les bars gay dans sa jeunesse, parce qu’il ne voulait pas se faire frapper lors d’une soirée. Ce qui arriverait « beaucoup » dans les bars hétéros selon lui.