Nouvelles brèves de Québec

Gay Globe TV encore plus présente à Québec dans les mois à venir. La télé des gais et lesbiennes du Québec, en diffusion constante sur Internet au http://www.gayglobe.us se pointera le nez à Québec pour le tournage de quelques émissions au printemps. Les invités et les sujets seront locaux alors que la diffusion sera internationale. “Québec a toujours été très active au niveau gai et à l’instar de la Revue Le Point, qui consacre toujours une section séparée à la région de Québec dans ses pages, GGTV souhaite couvrir la région car elle a ses propres orientations et priorités et elle mérite toute notre attention”, déclare Michel Cloutier de GGTV. Les émissions se feront en grande partie dans les locaux du célèbre bar Le Drague, sur la rue St-Augustin, avec l’aimable collaboration des proprios de l’endroit, Sylvain et Pierre. Pour suggérer un sujet d’émission, simplement envoyer un courrier électronique à la rédaction à info@gayglobe.us

Il y aura une fierté gaie à Québec en 2009. Le groupe communautaire responsable de l’organisation des célébrations de la Fierté gaie à Québec, qui porte le nom de Fête Arc-en-Ciel, annonçait sur son site Internet que l’édition 2009 se tiendrait du 4 au 6 septembre 2009 et donnait rendez-vous à la communauté pour célébrer la diversité. Nous ferons un suivi sur cet événement dans les mois à venir.

Le Journaliste Jean Laroche du Journal de Québec s’excuse pour la confusion entre gai et porno. Dans un article du 4 mars 2009, le journaliste parlait de Gay Globe TV comme d’un média porno simplement parce qu’il présentait une section, le Canal 2, réservée aux abonnés et orientée vers la critique de films pour adultes gais. GGTV avait alors manifesté son indignation de voir que l’on pouvait encore une fois confondre homosexualité et pornographie et avait expliqué au journaliste que nous étions un média, que 99% du contenu était journalistique et que la section en question était l’équivalent de Bleu Nuit à TQS. Encore plus, GGTV ajoutait qu’il était désolant de voir un article ainsi présenté dans un journal qui lui, proposait 432 annonces de prostitution, de massages, d’escortes et 44 pages de ce type d’annonces sur son site Internet. Le journaliste Laroche a répondu qu’il ne souhaitait pas que cet article soit considéré comme une attaque homophobe et qu’il allait voir à publier un complément d’information sur le sujet de manière à écarter un triste amalgame. En date d’aujourd’hui, GGTV attend toujours cet addendum… Si son auteur est de bonne foi cela va de soi! GGTV est un média enregistré et les films présentés sont tous détenteurs de permis de la Régie du Cinéma du Québec, qu’ils soient adultes ou pas.